Maroc : les dépôts bancaires échappent à l’impact de la crise sanitaire

16 novembre 2020 - 13h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Jusqu’à fin septembre, l’activité économique des banques semble ne pas être atteinte par les effets de la crise sanitaire. L’encours des dépôts et des crédits a enregistré une hausse depuis le début de l’année.

Au niveau des banques, l’activité économique se porte à merveille, malgré la crise sanitaire. L’encours des comptes à vue a connu une amélioration de 4% cette année, atteignant ainsi 919 milliards de DH. Depuis le début de la pandémie du Coronavirus, il a enregistré une augmentation de 2,8%, avec une évolution irrégulière à travers les mois. Quant à l’encours des dépôts à vie, regroupant plus de deux tiers de l’encours global, il a enregistré une augmentation de 8,3% à 616 milliards de DH, rapporte La Vie éco.

À en croire les analystes, cette tendance se justifie notamment par le tassement des dépenses de consommation et d’investissement. Ce qui s’explique d’ailleurs par l’évolution du crédit bancaire, dont l’encours a progressé de 3% à 945 milliards de DH et celui de la consommation a chuté de 3% à 55 milliards de DH. Cette situation est le résultat du ralentissement économique et la prudence des banques face à l’augmentation des créances en détresse, causée par la crise sanitaire, dans le royaume.

L’encours des dépôts à terme et bons de caisse a chuté de 8,6% depuis le début de l’année 2020 à 135 milliards de DH. Cette chute est liée au fait que peu de personnes sont attirées par ce produit d’épargne depuis l’année dernière. D’ailleurs les comptes bloqués à 6 mois sont rémunérés à 2,5% et ceux de 12 mois à 2,66%, a indiqué une enquête de BAM. En ce qui concerne l’encours des comptes sur carnet, il s’est affiché à 168 milliards de DH, contre une hausse de 3% en 2019. Quant à la tendance évolutive de l’encours des dépôts, il ne devrait pas avoir grands changements jusqu’à la fin de l’année.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Banques - Bank Al-Maghrib (BAM) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Banques : les dépôts des MRE dépassent 185 milliards de dirhams

À fin janvier 2022, les dépôts bancaires se sont accrus de 5,6 % dépassant 1050,9 milliards de DH, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.

Banque Populaire reporte les crédits de ses clients

La Banque populaire reporte le paiement des crédits à sa clientèle ayant subi une perte de revenus pour une durée de 4 mois (de mars à juin).

Les crédits bancaires en forte augmentation

Les dernières statistiques de Bank Al Maghrib (BAM) indiquent que le rythme de progression des crédits bancaires s’est accéléré au septième mois de l’année passant de 5,6% pour...

Maroc/ Crédit Bancaire : baisse des taux d’intérêt

Les taux d’intérêt au Maroc ont encore baissé au troisième trimestre de cette année, atteignant 4,30%, a indiqué l’enquête de Banque Al-Maghrib. Les taux ont alors chuté de 0,79...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham marocain perd de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié durant la semaine du 27 juillet au 02 août, perdant 1,6 % face au dollar et 0,66 % contre l’euro, selon le bulletin hebdomadaire de Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,46 % vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,19 % face au dollar américain entre le 08 et le 14 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Dépréciation du dirham par rapport à l’euro et au dollar

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,77 % vis-à-vis de l’euro et de 0,89 % face au dollar américain durant la période du 07 au 13 décembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham stable face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,20 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 19 au 25 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Les agences bancaires marocaines en voie de disparition

Bank al-Maghrib a annoncé la diminution du nombre total des agences bancaires sur le territoire du royaume, passant de 5 914 en 2022 à 5 811 en 2023.

Le Maroc, un des pays les plus attractifs pour les investisseurs

Dans le dernier rapport publié par l’Institut royal des études stratégiques (IRES), le Maroc est considéré comme l’un des pays les plus attractifs pour faire des affaires.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...