Banque Populaire s’en sort bien malgré la crise du Covid-19

24 septembre 2020 - 22h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Au 1er semestre 2020, le produit net bancaire du groupe BCP s’est amélioré de 13,9% à 10 milliards de dirhams. C’est ce que révèlent ses résultats semestriels.

Ce produit est tiré par l’effet conjugué du changement de périmètre suite à l’intégration des nouvelles filiales africaines acquises au T4-2019 et du redressement des activités de marché au T2-2020. Cela est dû à l’évolution favorable de la courbe des taux, explique la banque dans un communiqué. Hors effet périmètre, la croissance du PNB s’établit à +6%.

Quant au résultat net consolidé, il affiche un repli de 48% à 1,03 MMDH, tandis que le résultat net part du groupe (RNPG) a baissé de 38% à 1,01 MMDH, fait savoir la même source. Les dépôts de la BCP ont continué à se renforcer à hauteur de 5,7% pour s’établir à 327 MMDH, tandis que les crédits s’affermissent de 1%, par rapport au 31 décembre 2019, à 261 MMDH.

Le Groupe BCP précise d’autre part que les opérations de reports d’échéances de crédit décidées lors de la crise sanitaire ont profité à près de 85 000 clients de la Banque Populaire.

Pour ce qui est des crédits de soutien aux entreprises, un montant global de 3,5 MMDH a été dégagé par le réseau Banque Populaire au profit des très petites entreprises (TPE), relève-t-il.

Aussi bien Particuliers qu’Entreprises ont été pris en compte par le Groupe dans le cadre de la relance de l’économie nationale. On note également la commercialisation de produits dédiés à la relance, et notamment “Damane Relance”, portant son total encours de crédits à l’économie à près de 225 MMDH.

Au cours des six premiers mois de 2020, le Groupe BCP est également parvenu à renforcer son leadership dans le Royaume sur les dépôts qui progressent de 4,7%, par rapport à fin 2019, à 259 MMDH, soit une collecte additionnelle de 11,7 MMDH.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Prêt - Dirham marocain

Aller plus loin

Carton plein pour les banques marocaines à l’étranger

Les implantations bancaires et financières des groupes marocains à l’étranger ont contribué aux bénéfices de leurs maisons-mères, permettant à celles-ci de compenser, en partie,...

Au Maroc, «  les taux immobiliers restent à des niveaux intéressants  »

Le marché immobilier reprend timidement après avoir été durement touché par la crise sanitaire liée au coronavirus. Les taux immobiliers sont, pour le moment, à des «  niveaux...

Attijariwafa bank mise 30 milliards de dirhams pour soutenir les petites entreprises

Le groupe Attijariwafa bank entend soutenir les entreprises, commerçants, artisans et les professionnels dans la relance de leurs activités, grâce au dispositif "Offre...

Relance de l’économie : les nouvelles mesures fiscales annoncées

En plus du soutien aux secteurs durement touchés par la crise sanitaire, le Projet de Loi de finances rectificative prévoit une série de mesures fiscales en vue de relancer...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham poursuit sa hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,3 % face à l’euro et est restée quasi stable vis – à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 29 décembre 2022 au 04 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank...

Chute du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 3,86 % face à l’euro et de 2,67 % vis-à-vis du dollar américain, au quatrième trimestre de l’année 2022. C’est ce que précise Bank Al-Maghrib (BAM) dans un récent rapport sur la politique monétaire.

Appréciation du dirham par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,51 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,66 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 2 au 8 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,72 % face à l’euro et de 0,13 % vis-à-vis du dollar américain, durant la période allant du 13 au 19 octobre 2022, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,46 % vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,19 % face au dollar américain entre le 08 et le 14 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

La paire dirham/dollar s’envole

La paire USD/MAD prolonge son rebond. Elle a atteint un nouveau plus haut historique de 20 ans à 10,8089 au cours de la semaine allant du 12 au 16 septembre. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Attijari Global Research (AGR).

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,23% vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,11% face au dollar américain durant la période allant du 28 septembre au 4 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de la part de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Autorité marocaine du Marché des...

Séisme au Maroc : les banques versent 850 millions de dh, Akwa Group 600 millions

Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) vient de faire un geste conséquent pour venir en aide aux victimes du récent séisme qui a frappé le pays. C’est également le cas pour Akwa Group.

Google s’acharne encore sur le dirham

Une semaine après un premier bug sur la valeur du dirham, Google a récidivé. Mercredi 25 janvier, dans l’après-midi, les internautes ont noté un changement dans la conversion de la monnaie marocaine en euro.