Au Maroc, «  les taux immobiliers restent à des niveaux intéressants  »

22 juillet 2020 - 20h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le marché immobilier reprend timidement après avoir été durement touché par la crise sanitaire liée au coronavirus. Les taux immobiliers sont, pour le moment, à des «  niveaux intéressants  ».

Les transactions sont passées de moins de 5000 ventes en mars et avril pour atteindre 20 000 depuis juin et la sortie progressive du confinement, rapporte L’Économiste. Toutefois, les ventes ne sont pas encore à leur niveau pré-coronavirus. «  Il n’y a pas eu d’annulations massives des préventes et on ne peut que s’en réjouir à ce stade. De nombreux acquéreurs ont finalisé leurs transactions à la sortie du confinement. Nous aurions pu avoir un scénario plus sombre  », fait savoir Idriss Bensmail, membre du directoire, directeur général adjoint BMCI.

Cependant, la demande n’est pas encore explosive comme le souhaitent les professionnels du secteur. La raison ? Bon nombre d’acheteurs comptent faire des transactions après l’entrée en vigueur de la loi de finances rectificative qui prévoit une baisse de 50% des droits d’enregistrement sur les biens ne dépassant pas 2,5 millions de DH.

Autre raison évoquée : les taux d’intérêt à pratiquer dans les prochains mois. Les banques ont appliqué en moyenne 4,39% au 1ᵉʳ trimestre 2020, en baisse de 0,31 point par rapport à la même période l’année dernière et de 0,09 point par rapport au 4ᵉ trimestre 2019. Quant à la banque centrale, son taux directeur est désormais fixé à 1,5%, soit une réduction de 0,75 point.

«  Le client qui avait un accord de crédit à 5% attend que les taux baissent pour acheter. C’est quelque chose qui est de nature à accélérer ou à freiner les transactions  », explique Ghali Chraibi, directeur général de Cafpi. «  La baisse du taux directeur sera prise en compte dans le calcul des taux débiteurs immobiliers, ce qui constituera un des facteurs de stimulation de la reprise des transactions immobilières  », explique, pour sa part, Idriss Bensmail.

Quoi qu’il en soit, c’est la fin des reports des échéances qui donnera une tendance sur les impayés. «  Les taux immobiliers restent actuellement à des niveaux intéressants. En revanche, il faudra surveiller le comportement des banques face à la dégradation de la situation économique  », préconise M. Chraibi.

Sujets associés : Immobilier - Banques - Prêt

Aller plus loin

Rebond du marché immobilier au Maroc

Les ventes immobilières sont reparties à la hausse au Maroc et les prix ont connu une baisse selon les professionnels du secteur. Une dynamisation due à la réduction de 50% des...

Maroc : carton plein pour le financement "halal"

Au Maroc, le financement participatif tourne autour de 11,84 milliards de dirhams (+50,7%) à fin septembre dont 10,09 milliards de dirhams pour le secteur de l’immobilier....

Dossiers :

Immobilier

Maroc : le marché des locations saisonnières en forte progression

Le marché des locations saisonnières est en pleine croissance au Maroc, avec une nette progression de l’offre et de la demande de mai à août par rapport à la même période de l’année dernière.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Abdel, menacé d’expulsion avec sa famille à Molenbeek

Abdel Fattouche, père de famille de Molenbeek, est sous la menace d’expulsion de l’appartement qu’il loue à 600 euros, au terme de son préavis le 31 mars. Le Molenbeekois est dans l’urgence de trouver un logement abordable avant cette échéance, alors...

Maroc : baisse des prix de l’immobilier

Les prix des actifs immobiliers au Maroc ont connu une baisse de 5,4 % au deuxième trimestre 2021, alors que pendant ce temps, le nombre de transactions a grimpé de 18,8 %.

Immobilier : le groupe Alliances dévoile ses ambitions

Après un plan de restructuration réussi et une année 2021 florissante, le groupe immobilier Alliances a dévoilé son business plan correspondant à la période 2022-2025.

Banques

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Nouveau trophée pour la Banque Centrale Populaire

La revue internationale Global Trade Review a désigné le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) comme la meilleure banque marocaine en trade finance en 2021.

Les Marocains ne font pas confiance aux banques pour leurs crédits

Quelque 77 % des emprunteurs marocains se tournent vers les amis et les membres de la famille plutôt que les banques. C’est ce que révèle l’enquête Global Findex 2021 de la banque mondiale.

Pays-Bas : vers la fermeture du compte d’une association pour les victimes du séisme au Maroc

Aux Pays-Bas, une banque a décidé de fermer le compte d’une association caritative qui vient en aide aux victimes du puissant séisme qui a frappé le Maroc en raison de soupçons de blanchiment d’argent.

L’intelligence économique : un outil de performance économique et un facteur de compétitivité du Maroc

Grâce à la crise sanitaire actuelle, l’intelligence économique s’impose comme un outil de performance économique et un facteur de compétitivité pour le Maroc. Y aller ou périr, fini le temps où elle était considérée comme un luxe.

Prêt

La Banque mondiale accorde un prêt de 450 millions de dollars au Maroc

La Banque mondiale a accordé un second prêt de 450 millions de dollars au Maroc pour accompagner le gouvernement dans ses réformes pour la promotion de l’inclusion financière et numérique.

Maroc : le SOS des restaurants

À travers une lettre adressée à plusieurs instances, la Confédération Marocaine des Métiers de Bouche (CMMB) défend l’intérêt du secteur de la restauration durement touché par la crise sanitaire. Elle souhaite que ce secteur soit pris en compte dans le...

Catastrophes naturelles : la Banque mondiale accorde 100 millions de dollars au Maroc

La Banque mondiale apporte sa contribution au Maroc pour l’aider à mieux lutter contre les catastrophes naturelles. Elle vient de valider un prêt additionnel de 100 millions de dollars pour soutenir le Royaume dans ce sens.

Maroc : bonne nouvelle pour les interdits de chéquiers

Prévue pour prendre fin le 31 mars prochain, l’amnistie sur les chèques sans provision a été reportée. Un décret voté ce jeudi 25 mars 2021 en Conseil de gouvernement vient de l’allonger jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Sécheresse : la Banque mondiale accorde un nouveau prêt au Maroc

La Banque mondiale devrait accorder d’ici la fin du mois un prêt de 180 millions de dollars au Maroc afin de soutenir un programme de résilience et de durabilité des eaux d’irrigation.