Maroc : BCP et HSEVEN veulent soutenir les entreprises innovantes

12 mars 2020 - 05h00 - Economie - Ecrit par : I.L

La collaboration entre BCP et HSEVEN, scellée ce mardi 10 mars, par la signature d’un partenariat, vise à accompagner et financer les entrepreneurs et les startups à forte valeur ajoutée.

Pour les promoteurs, ce partenariat ouvre une brèche aux jeunes porteurs d’idées innovantes, sur tout le territoire national qui, faute de moyens, n’arrivent pas à concrétiser et à développer leurs idées. Il s’agit de projets qui nécessitent un investissement entre 1,5 MDH et 15 MDH et qui ne peuvent pas prétendre au programme Intelaka, plafonné à 1,2 MDH.

Selon Soumia Alami Ouali Benhayoun, DGA en charge de la banque de la PME, la difficulté à financer des projets innovants au Maroc réside dans le montage financier qui est différent des autres projets à financer, notamment dans l’industrie ou autre domaine. D’après le DGA, c’est tout l’enjeu de ce partenariat qui permet à la banque de compter sur l’expertise de HSEVEN pour identifier les startups innovantes éligibles au financement.

Outre les deux grandes structures, ce nouveau dispositif de financement bénéficie également du soutien de la Caisse centrale de garantie, partenaire de ce projet, notamment à travers une garantie qui peut aller jusqu’à 80 % du financement. Il accompagnera les entreprises sélectionnées et accompagnées par HSEVEN, à travers les programmes Rise-Up et DISRUPT Africa.

Pour sa part, Amine Al-Hazzaz, CEO et fondateur de HSEVEN, sa structure, à travers ce partenariat, veut accompagner les entrepreneurs et les startups qui peuvent avoir un impact systémique sur le Maroc et sur l’Afrique. Il s’agit des startups qui seraient capables de toucher les 100 millions d’africains et de réaliser des chiffres d’affaires supérieurs à 100 millions d’euros afin de créer de l’emploi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Banques

Aller plus loin

Un nouveau financement pour les startups marocaines

Bank Al-Maghrib (BAM) et CDG Invest, Branche Investissement du Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), ont signé une convention de partenariat visant à promouvoir le...

Nouveau trophée pour la Banque Centrale Populaire

La revue internationale Global Trade Review a désigné le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) comme la meilleure banque marocaine en trade finance en 2021.

La Banque centrale populaire va ouvrir son capital

La Banque centrale populaire (BCP) marocaine est en quête de partenaire stratégique en Asie. Dans le cadre de son nouveau programme de développement établi sur les cinq...

Les MRE optent en majorité pour la SARL

Les Marocains du Monde ont créé 130 entreprises dans la région de Fès-Meknès, au cours du premier semestre de l’année en cours, indique un communiqué du Centre régional...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Le groupe Thalès renforce sa présence au Maroc, près de 150 emplois à terme

Le groupe français Thalès, spécialiste mondial de cybersécurité, va renforcer sa présence au Maroc à travers un nouvel investissement d’une valeur de plus de 350 millions de dirhams dédié au secteur de l’outsourcing.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Le Maroc, un des pays les plus attractifs pour les investisseurs

Dans le dernier rapport publié par l’Institut royal des études stratégiques (IRES), le Maroc est considéré comme l’un des pays les plus attractifs pour faire des affaires.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...