Recherche

Espagne : procès du « chef » du trafic de haschich marocain dans le détroit

© Copyright : DR

27 septembre 2021 - 09h40 - Société - Par: A.P

Le procès de Jesus Heredia Heredia, alias « El Pantoja », l’un des principaux chefs du trafic de haschich marocain dans le détroit, s’ouvre cette semaine au siège de la section de la Cour provinciale de Cadix à Algésiras. Le parquet a requis contre lui 13 ans de prison et douze millions d’euros d’amende.

La procureure antidrogue de Gibraltar, Macarena Arroyo, demande au tribunal de condamner « El Pantoja » et dix-sept membres de son réseau à une peine de 13 ans de prison et douze millions d’euros d’amende. C’est la première affaire de drogue dont le procès s’ouvre depuis le lancement en 2018 du Plan spécial contre le trafic de drogue dans le détroit de Gibraltar, initié par le ministère de l’Intérieur afin de combattre le trafic du haschich, du Maroc à la côte de Cadix, informe El Estrella Digital.

À lire : Le « Messi du haschich » est de retour

Jesus Heredia, alias « El Pantoja », fiché jusque-là par la justice pour des infractions du Code de la route, sera, pour la première fois, traduit en justice pour son lien avec le trafic de haschich auquel il se consacre depuis son adolescence. Selon des sources policières, Heredia était le bras droit d’Abdellah El Haj, alias « Le Messi du haschich », dont il est devenu l’un des successeurs alors que ce dernier, activement recherché par la justice, était en cavale.

À lire : Espagne : démantèlement d’un important réseau de trafic de haschich marocain

« El Pantoja » a été arrêté le 24 mai 2020 alors qu’il était avec sa famille dans un restaurant d’un quartier chic de Chiclana de la Frontera. Il est considéré par la police comme le baron de la drogue dans le détroit de Gibraltar à l’époque et qui contrôlait la quasi-totalité du trafic du haschich du Maroc à Cadix. Un mois plus tôt, il a échappé à une opération antidrogue au cours de laquelle 36 membres de son réseau ont été arrêtés et 4,3 tonnes de haschich saisies.

À lire : Algésiras : la DEA américaine met fin à un réseau de trafic de haschich marocain

Le mis en cause a été libéré après avoir payé une caution de 30 000 euros, mais devrait comparaître dans ce procès qui durera quatre jours, indiquent des sources juridiques. « El Pantoja » est impliqué dans deux autres affaires en cours. D’une part, il est accusé d’être le chef d’un réseau de trafic de haschich utilisant des bateaux de pêche pour son activité, dont l’un a coulé le 23 janvier 2020 avec ses six membres d’équipage et 2 000 kilos de haschich. D’autre part, il est accusé de blanchiment d’argent.

Mots clés: Procès , Haschich , Trafic , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact