Espagne : procès du « chef » du trafic de haschich marocain dans le détroit

27 septembre 2021 - 09h40 - Ecrit par : A.P

Le procès de Jesus Heredia Heredia, alias « El Pantoja », l’un des principaux chefs du trafic de haschich marocain dans le détroit, s’ouvre cette semaine au siège de la section de la Cour provinciale de Cadix à Algésiras. Le parquet a requis contre lui 13 ans de prison et douze millions d’euros d’amende.

La procureure antidrogue de Gibraltar, Macarena Arroyo, demande au tribunal de condamner « El Pantoja » et dix-sept membres de son réseau à une peine de 13 ans de prison et douze millions d’euros d’amende. C’est la première affaire de drogue dont le procès s’ouvre depuis le lancement en 2018 du Plan spécial contre le trafic de drogue dans le détroit de Gibraltar, initié par le ministère de l’Intérieur afin de combattre le trafic du haschich, du Maroc à la côte de Cadix, informe El Estrella Digital.

À lire : Le « Messi du haschich » est de retour

Jesus Heredia, alias « El Pantoja », fiché jusque-là par la justice pour des infractions du Code de la route, sera, pour la première fois, traduit en justice pour son lien avec le trafic de haschich auquel il se consacre depuis son adolescence. Selon des sources policières, Heredia était le bras droit d’Abdellah El Haj, alias « Le Messi du haschich », dont il est devenu l’un des successeurs alors que ce dernier, activement recherché par la justice, était en cavale.

À lire : Espagne : démantèlement d’un important réseau de trafic de haschich marocain

« El Pantoja » a été arrêté le 24 mai 2020 alors qu’il était avec sa famille dans un restaurant d’un quartier chic de Chiclana de la Frontera. Il est considéré par la police comme le baron de la drogue dans le détroit de Gibraltar à l’époque et qui contrôlait la quasi-totalité du trafic du haschich du Maroc à Cadix. Un mois plus tôt, il a échappé à une opération antidrogue au cours de laquelle 36 membres de son réseau ont été arrêtés et 4,3 tonnes de haschich saisies.

À lire : Algésiras : la DEA américaine met fin à un réseau de trafic de haschich marocain

Le mis en cause a été libéré après avoir payé une caution de 30 000 euros, mais devrait comparaître dans ce procès qui durera quatre jours, indiquent des sources juridiques. « El Pantoja » est impliqué dans deux autres affaires en cours. D’une part, il est accusé d’être le chef d’un réseau de trafic de haschich utilisant des bateaux de pêche pour son activité, dont l’un a coulé le 23 janvier 2020 avec ses six membres d’équipage et 2 000 kilos de haschich. D’autre part, il est accusé de blanchiment d’argent.

Tags : Espagne - Procès - Trafic - Haschich

Aller plus loin

Espagne : des Marocains risquent 160 ans de prison et 300 millions d’euros d’amende

Quinze membres d’un réseau de trafic de drogue arrêtés en octobre 2019, lors d’une opération menée à Algésiras, Huelva, Séville, Malaga, Grenade et Ceuta, seront fixés sur leur sort le...

Espagne : procès des membres d’un vaste réseau de haschich marocain

Le procès des 15 membres présumés du réseau de trafic de drogue dénommé Los Pantojas, dont son leader, s’est ouvert ce mardi au tribunal provincial de...

Espagne : démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain

La Garde civile a démantelé mardi dans le Campo de Gibraltar un réseau de trafic de haschich en provenance du Maroc. En tout, 20 personnes ont été...

Espagne : 3 Marocains arrêtés avec plus de 4 700 kilos de haschisch

Le Service de surveillance douanière de l’administration fiscale espagnole a intercepté cette semaine dans les eaux à l’est du détroit de Gibraltar, un bateau semi-rigide...

Nous vous recommandons

Algésiras : bagarre entre un MRE et un employé du port

Une dispute a éclaté entre un employé du port d’Algésiras et un Marocain résidant à l’étranger (MRE) participant à l’Opération Marhaba. Le premier a empêché le second d’accéder au port pour rejoindre le...

Comment un Marocain a réussi à blanchir plusieurs millions d’euros en France

Les policiers de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) ont démantelé un vaste réseau de blanchiment d’argent entre la France et le Maroc, passant par l’Espagne. À la manœuvre, un Chinois qui collectait l’argent...

L’Algérie finance la réalisation de la route reliant Tindouf à Zouerate en Mauritanie

L’Algérie est disposée à financer la réalisation du projet de route reliant Tindouf à Zouerate (Mauritanie) sur une distance de 773 km.

Abdelilah Benkirane s’attire la foudre des internautes

Absent de la scène politique depuis le scrutin du 8 septembre dernier, l’ancien Chef du gouvernement et ex-numéro 1 du PJD, Abdelilah Benkirane rompt le silence sur son compte Facebook. Il a expliqué avoir subi une opération chirurgicale en France et...

L’Algérie conspire-t-elle contre le Maroc ?

L’Algérie veut profiter du prochain sommet de la Ligue arabe qu’elle accueillera du 1 et 2 novembre prochain pour isoler le Maroc, « son ennemi » qu’elle voit partout.

Algérie : en fuite vers le Maroc, le principal suspect dans la mort du jeune lynché arrêté

En Algérie, le principal suspect dans la mort de Djamel Bensmail, jeune homme de 35 ans, lynché à Larbaâ Nath Irathen a été arrêté, selon les autorités, alors qu’il s’enfuyait vers le Maroc. La victime était soupçonnée d’être un pyromane. Le pays voisin est...

Algérie : les raisons de la rupture des relations avec le Maroc

L’Algérie a décidé, ce mardi, de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Les raisons de cette rupture ont été détaillées par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Obligation du pass vaccinal : un frein pour les voyageurs marocains

Alors que certains pays comme l’Espagne ne demandent plus le certificat de vaccination à l’entrée de leur territoire, le pass vaccinal est toujours obligatoire pour quitter le Maroc ou y entrer. Une restriction qui freine les voyages à...

Importante découverte de cuivre et d’argent au Maroc

La société britannique Altus a découvert du cuivre et de l’argent à haute teneur sur ses sites. C’est ce qui ressort d’une exploration de reconnaissance dans ses projets au Maroc.

Nouvelle interpellation en lien avec la fusillade du café "La Crème" à Marrakech

La fusillade du café « La Crème » à Marrakech n’a pas fini de livrer ses secrets. Une nouvelle arrestation a été opérée dans le cadre de l’enquête menée sur cette affaire depuis 2017.