Le baron de la drogue « Mimo » arrêté en Algérie après un passage au Maroc

22 juin 2023 - 14h30 - France - Ecrit par : A.P

Le Franco-algérien Mohamed Djeha alias « Mimo », l’un des barons de la drogue à Marseille, et chef de La Castellane, a été arrêté jeudi à Oran en Algérie, après plusieurs années de cavale dans plusieurs pays dont le Maroc.

Recherché depuis plusieurs années par l’Office anti-stupéfiant (OFAST) et la justice marseillaise, Mohamed Djeha, 41 ans, originaire de Béjaïa, a grandi à La Castellane, un quartier du 15ᵉ arrondissement de Marseille, où il dirige un puissant réseau de trafic de drogue. Le Franco-algérien, placé « sous main de justice » par les autorités algériennes, ne sera probablement pas extradé en France pour purger ses peines, confie une source officielle au Journal Du Dimanche.

À lire : Un Franco-algérien arrêté avec 840 Kg de haschich à Tanger-Med

En 2019, le narcotrafiquant avait été condamné à 10 ans de prison pour blanchiment d’argent. En mai dernier, il a également été condamné par défaut à une peine de 30 ans de réclusion par la cour d’assises d’Aix-en-Provence dans une affaire de règlement de comptes datant de février 2017. Considéré comme le chef d’un réseau de « distribution de cocaïne et de cannabis à Marseille » et dans d’autres villes françaises, Mohamed continuait à mener ses activités depuis ses cachettes au Maroc, à Dubaï ou en Algérie, affirme une source policière.

À lire : Sebta : arrestation d’un Franco-algérien recherché par Interpol

« Depuis 2018 et le premier procès, “Mimo” ne résidait plus en France. On savait qu’il voyageait entre Dubaï, l’Algérie et le Maroc », souligne la même source, précisant que le Franco-algérien utilisait de fausses identités pour se déplacer et évitait Dubaï de peur d’être extradé en France.

Sujets associés : France - Algérie - Drogues - Marseille - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : extradé de Belgique, un baron de la drogue condamné à 6 ans de prison

La cour d’appel de Rabat a condamné lundi R.O, alias « Temsamani », baron de la drogue et ancien président du Maghreb Athlétic de Tétouan (MAT), à 6 ans de prison ferme.

Maroc : 20 ans de prison pour le Franco-algérien Sofiane Hambli

Accusé de trafic international de drogue, blanchiment d’argent et séquestration, le Franco-algérien Sofiane Hambli vient d’être condamné par la justice marocaine à 20  ans de...

Sebta : arrestation d’un Franco-algérien recherché par Interpol

Recherché activement par la police française et Interpol, un Français d’origine algérienne a été arrêté vendredi par la police marocaine à Sebta.

Maroc : 24 ans de prison pour un « espion » franco-algérien

La cour d’appel de Rabat vient de condamner à 24 ans de réclusion criminelle un Franco-algérien, trafiquant international de drogue et soupçonné d’espionnage pour le compte des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.