Maroc : extradé de Belgique, un baron de la drogue condamné à 6 ans de prison

5 juillet 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

La cour d’appel de Rabat a condamné lundi R.O, alias « Temsamani », baron de la drogue et ancien président du Maghreb Athlétic de Tétouan (MAT), à 6 ans de prison ferme.

Extradé de Belgique en août 2022, R.O, alias « Temsamani » dirigeait l’un des plus importants réseaux de trafic de drogue au Maroc. Il a été condamné lundi à une peine de 6 ans de prison ferme et une amende de 10 000 dirhams ainsi qu’au paiement de 360 millions de dirhams à la douane, rapporte le quotidien Al Akhbar.

Temsamani a obtenu ces peines réduites à cause des témoignages à la barre de deux barons de la drogue ayant déjà purgé 22 ans de prison, qui ont soutenu ne pas le connaître. Le condamné était accusé entre autres de complicité avec d’autres barons de la drogue dans le cadre d’une affaire datant de 2016, de trafic de drogue entre le Maroc et l’Europe, de corruption au niveau des ports du Nord par lesquels il faisait passer sa drogue, dissimulée dans des cargaisons de produits agroalimentaires et autres marchandises.

À lire : Rachid "El Sardina" Gdari, le baron de la drogue que le Maroc veut juger

Deux de ses complices ont écopé respectivement de 4 ans de prison, 5 000 dirhams d’amende et 270 millions de dirhams à la douane, et 2 ans de prison ferme et 12 millions de dirhams à verser à la douane. Mais ces peines sont insignifiantes à côté des plus de 250 ans de prison auxquelles ont été condamnés les autres membres du « réseau Temsamani », dont des gendarmes (26), des agents de la sûreté nationale (16), un douanier, des agents d’autorité, des commerçants, des transporteurs routiers, un Néerlandais, un Espagnol, des agriculteurs, des veilleurs de nuit, des chefs d’entreprise, etc.

« Temsamani », naturalisé belge, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international par Interpol. Arrêté par la police belge et extradé en août 2022 vers le Maroc, il a été présenté au parquet général, avant d’être incarcéré à la prison d’El Arjat.

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Drogues - Rabat - Extradition - Trafic

Aller plus loin

Réfugié au Maroc, un baron de la drogue écope de 15 ans de prison en France

Abdelkader Zemouli dit « Zem », baron mentonnais de la drogue, se serait réfugié au Maroc pour échapper à la justice. Il est accusé de trafic de drogue avec douze autres...

Évasion, trafic de drogue, et maintenant Bruxelles : La chute de Mohammed Benabdelhak

Après une peine de 12 ans de prison pour son évasion de Beauvais et 13 ans de détention à Bordeaux pour un trafic de drogue, le Franco-marocain Mohammed Benabdelhak alias « le...

Rachid "El Sardina" Gdari, le baron de la drogue que le Maroc veut juger

L’Audience nationale va examiner lundi la demande marocaine d’extradition de Rachid Gdari dit « El Sardina », le célèbre trafiquant de drogue actif en Espagne depuis des années...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.