Évasion, trafic de drogue, et maintenant Bruxelles : La chute de Mohammed Benabdelhak

1er décembre 2023 - 13h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Après une peine de 12 ans de prison pour son évasion de Beauvais et 13 ans de détention à Bordeaux pour un trafic de drogue, le Franco-marocain Mohammed Benabdelhak alias « le Bombé » voit son casier judiciaire s’alourdir d’une nouvelle condamnation.

Jeudi, le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné Mohammed Benabdelhak à sept ans de prison pour des faits remontant au 13 avril 2014, rapporte Courrier Picard. Ce jour-là, un commando composé d’hommes armés avait ouvert le feu vers 20 heures sur la maison d’arrêt de Saint-Gilles (banlieue de Bruxelles) après que des policiers leur avaient refusé l’accès. Ces malfaiteurs avaient tenté de faire évader le Franco-marocain originaire de Creil (Oise) soupçonné d’être à la tête de trafic de drogue en provenance du Maroc. À la barre, l’homme de 42 ans a en octobre dernier nié toute implication dans les faits, mais la justice ne le croit pas. Selon le jury, c’est bien lui qui avait « commandité son évasion avec l’appui de personnes venant de France ».

À lire : Quatre personnes interpellées suite à l’évasion ratée de Mohamed Benabdelhak

Cette tentative d’évasion avait donné lieu à l’ouverture d’une enquête judiciaire en Belgique. Il ressort des investigations que les meurtres des frères Hilger, des figures du grand banditisme belge, dont les corps, qui avaient été dissous dans des bacs d’acide, ont été retrouvés en mars 2016 dans le coffre d’une voiture repêchée dans un canal près de Charleroi pourraient avoir un lien avec cette tentative d’évasion. L’incendie volontaire de l’institut national de criminalistique et de criminologie aussi. Des indices, une chaussure notamment, dans ce double assassinat ont été détruits dans cet incendie. On évoque par ailleurs la promesse de 2 millions d’euros ayant été avancée pour faire évader le Creillois.

À lire : Montpellier : condamné pour avoir convoyé de la drogue depuis le Maroc

Benabdelhak avait réussi à s’évader de prison de Beauvais (nord de la France), en novembre 2008, après l’attaque d’un convoi par un groupe d’assaillants armés de kalashnikov. Il avait trouvé refuge au Maroc, son pays d’origine. Cette évasion spectaculaire lui a valu 12 ans de prison ferme. Après sa libération, il est retourné en Europe.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bordeaux - Droits et Justice - Drogues - Prison - Trafic

Aller plus loin

Quatre personnes interpellées suite à l’évasion ratée de Mohamed Benabdelhak

La justice belge vient d’annoncer l’interpellation de quatre personnes soupçonnées d’avoir participé à la tentative d’évasion du franco-marocain Mohamed Benabdelhak en avril...

Recherché partout en Europe, Yousef Mohamed Lehrech au Maroc ?

Yousef Mohamed Lehrech, surnommé “El Pastilla”, est actuellement l’individu le plus recherché par la police espagnole depuis son évasion spectaculaire de la prison d’Alcalá-Meco...

Sky ECC : le Maroc au coeur de l’affaire de drogue à Bruxelles

Le méga-procès pour trafic international de cocaïne et de cannabis prévu début novembre s’est finalement ouvert à Bruxelles ce lundi devant le tribunal correctionnel délocalisé...

Montpellier : condamné pour avoir convoyé de la drogue depuis le Maroc

Majid B., un Biterrois de 31 ans, vient d’être condamné à trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Montpellier pour trafic de résine de cannabis, défaut de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.