Et si on construisait un barrage entre le Maroc et l’Espagne ?

6 décembre 2021 - 17h40 - Ecrit par : A.S

Alexandre Meinesz, biologiste marin au CRNS à Nice propose la construction d’un barrage à Gibraltar — entre la pointe de l’Espagne et le Maroc — pour contrer efficacement la montée des eaux. Une solution innovante qu’il estime moins coûteuse que le financement de tous les travaux liés à la montée des eaux.

Une construction de 32 km entre la pointe de l’Espagne et le Maroc, en arc-de-cercle, pour éviter les profondeurs maximales de 800 m. Alexandre Meinesz reprend cette idée de l’Allemand Herman Sörgel qui date des années 1920. L’infrastructure comprendra d’immenses blocs de bétons, pouvant aller jusqu’à 300 m de fonds, avec des caissons creux à cheval pour laisser passer l’eau, une autoroute et une voie ferroviaire pour relier les deux continents, des écluses pour laisser passer les bateaux et des turbines hydroélectriques, détaille Midi Libre.

À lire : Rabat et Casablanca menacés par la montée des océans

« C’est une idée un peu utopique mais quand on compare ce que vont coûter la montée des eaux d’un mètre et la construction du barrage, on est dans un rapport du simple au triple. […] Ce barrage ferait baisser la mer de vingt centimètres », tente de convaincre le biologiste marin, Alexandre Meinesz. « Il y a une série de bombes à retardement qui arrivent comme la fonte du permafrost qui va libérer du méthane 60 fois plus puissant que le CO2. La mer va monter beaucoup plus vite que prévu et pour moi c’est la pire des conséquences du réchauffement climatique pour les régions littorales. Cela va entraîner la construction de digues, d’épis, la remontée des quais de tous les ports et des estuaires avec des coûts faramineux », argumente-t-il.

Pour le chercheur, la réalisation de ce barrage appelle à une volonté commune de tous les États riverains pour le cofinancer. Il estime que les dix ans de travaux et de bétonnage en mer ne sont pas comparables au barrage. « Mais 32 km de béton, ce n’est pas comparable aux 4 700 km de côte à artificialiser », dit-il.

Tags : Nature - Environnement

Aller plus loin

Évaporation des eaux dans les barrages du Maroc : les centrales solaires comme solution ?

Le Maroc veut lutter contre l’évaporation des eaux dans les barrages. Une étude des centrales solaires a été confiée à l’allemand Suntrace par Masen. L’adoption du photovoltaïque...

Le Maroc veut utiliser des missiles israéliens pour contrôler le détroit

Le Maroc envisage de déployer des missiles israéliens Rafael dans les régions de Tanger et de Nador pour mieux contrôler le détroit de Gibraltar. Ceci, en réponse à la décision de...

Rabat et Casablanca menacés par la montée des océans

Les villes de Rabat et de Casablanca font partie des villes qui sont menacées par la montée des océans, d’après un rapport publié lundi par l’institut Climate Central qui revient sur...

Le Maroc a encore « provoqué » l’Espagne

Le directeur de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, Carlos Echeverría, estime que les relations entre l’Espagne et le Maroc ont toujours été ponctuées de crises, et qu’il ne...

Nous vous recommandons

Maroc : quelles sont les régions créant le plus de richesses ?

Les comptes régionaux pour 2019 sont désormais disponibles. Le Grand Casablanca, Rabat-Salé-Kénitra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima sont les trois régions qui contribuent à plus de la moitié du PIB marocain.

L’African Lion, l’exercice militaire maroco-américain démarre ce lundi

Les manœuvres militaires organisées par les armées américaines et marocaines, African Lion 2022, démarrent demain, lundi 20 juin et prendront fin le 1ᵉʳ juillet. Elles se dérouleront au Maroc et dans d’autres pays africains comme la Tunisie, le Sénégal et le...

Un géant indien de l’informatique s’installe au Maroc

HCL technologies, géant indien de l’informatique va s’installer au Maroc pour la création d’un « Delivery center », pouvant générer des milliers d’emplois. Un accord a été signé avec le gouvernement dans ce...

Le Maroc aura sa propre station spatiale

Le Maroc ambitionne de créer sa propre station spatiale. Dans ce sens, Driss El-Hadani, directeur général du Centre royal de télédétection spatiale (CRTS) s’est rendu à Abu Dhabi, où il a rencontré de hauts responsables des institutions intervenant dans le...

Un marché aux épices de Marrakech, parmi les meilleurs au monde

National Geographic a classé le souk Rahba Kedima de Marrakech dans sa liste des « sept marchés aux épices les plus passionnants au monde ».

Maroc : une notaire disparait avec l’argent de ses clients

Une notaire exerçant à Berrechid est sous le coup d’un mandat d’arrêt national émis par les autorités judiciaires. Elle aurait disparu de la circulation après avoir reçu une forte somme d’argent de la part de ses...

Karim Benzema parle de l’impact du Ramadan sur son entraînement

L’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema s’est exprimé sur sa pratique religieuse, précisant que le ramadan n’influe pas sur son programme d’entrainement.

Aziz Akhannouch dévoile la vision du prochain gouvernement

Après sa victoire éclatante lors des élections législatives, le président du RNI, Aziz Akhannouch, a été chargé par le roi Mohammed VI de former la future coalition gouvernementale. Pour lui, les Marocains, en opérant «  ce vote sanction  »,ont voté pour le...

Des nouveautés pour le permis marocain

Barid Cash et d’Al Barid Bank ont mobilisé leurs agences pour faciliter aux Marocains le dépôt des dossiers de permis de conduire et des cartes grises, sans devoir se déplacer aux centres d’enregistrement de véhicules. L’opération démarre d’abord à...

Bilal Benkhedim dit non au Maroc et choisit l’Algérie

Le joueur Bilal Benkhedim a la particularité de détenir trois nationalités : française, algérienne et Marocaine. Âgé de 20 ans et devant faire son choix pour sa nationalité sportive, il a finalement opté pour...