Les barrages marocains remplis à 51,3%

4 mai 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : J.D

Les bassins des principaux barrages marocains ne désemplissent pas au point d’atteindre au 03 mars 2021, plus de 8,26 milliards de m³, soit un taux de remplissage de 51,3 %.

Comparativement à la même date en 2020, ces bassins ont enregistré un peu moins d’eau soit 7,77 milliards de m³ qui équivalent à un taux de 49,8%, a indiqué la Direction générale de l’eau qui a établi une situation journalière des barrages.

Parmi les trois principaux barrages du pays, les bassins d’Alwahda ont enregistré la plus forte montée d’eau atteignant jusqu’à 2,619 milliards m³ pour un pourcentage de remplissage de 74,4% contre 63,5% en 2020.

Un peu moins d’eau ont drainé vers le barrage Idriss 1ᵉʳ qui vient en deuxième position avec 893millions m³ avec un pourcentage de 79,1% contre 85,3% l’année d’avant.

En troisième position, le barrage El Makhazine s’est rempli de 629 millions m³ d’eau soit un taux de remplissage de 93,5%.

Sujets associés : Eau - Energie - Barrages - Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement

Aller plus loin

Maroc : baisse du taux de remplissage des barrages

Les retenues des principaux barrages nationaux ont atteint un taux nettement inférieur à celui enregistré en 2019. Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Équipement du...

Maroc : gros investissement dans les barrages

Le Maroc va accueillir cinq nouveaux barrages en 2021, d’une capacité de 525 millions de m³ pour un coût global estimé à 4, 8 milliards. Ces projets font partie du plan national...

Le Maroc prévoit la construction d’une cinquantaine de barrages

Les autorités marocaines réfléchissent à une alternative pour contourner le manque d’eau souvent généré par la sécheresse.

Bonne nouvelle, les barrages d’eau au Maroc commencent à se remplir

À la date du 17 mars, les barrages marocains ont dépassé plus de 5,3 milliards de mètres cubes (m³), soit un taux de remplissage d’environ 33 %.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Un important gisement de cuivre découvert au Maroc

Un important gisement de cuivre vient d’être découvert par la société minière marocaine Red Rock Mining, spécialisée dans la recherche et l’exploitation de gisements de cuivre et soutenue par des investissements étrangers.

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

L’eau Aïn Ifrane ne trouve pas encore de repreneur

Le groupe Castel est activement à la recherche d’un repreneur pour la marque d’eau Aïn Ifrane, sans succès pour l’instant. Les discussions avec des opérateurs locaux et internationaux via une banque d’affaires n’ont visiblement pas encore abouti.

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.