Un bateau chargé de MRE bloqué à Sète

21 octobre 2020 - 15h00 - France - Ecrit par : G.A

La liaison entre le port de Sète et le Maroc semble à nouveau perturbée par un arrêté préfectoral pris, suite à la flambée des cas de contamination au covid-19. Depuis une semaine, des centaines de passagers en partance pour Tanger attendent sur un ferry bloqué au port de Sète .

Depuis le lundi 19 octobre, le préfet de l’Hérault a annoncé la reprise du trafic passager vers les ports marocains, après quelques semaines de difficultés liées au risque de contamination. La liaison entre le port de Sète et celui de Tanger a donc repris pour le bonheur des passagers qui depuis le 13 octobre étaient bloqués.

Mais malheureusement le lundi matin, un nouveau protocole sanitaire a été élaboré et stipule qu’il faut obligatoirement un document officiel des autorités françaises avant tout départ. La colère est montée d’un cran au niveau des passagers qui sont à bout de patience. « On peut comprendre la décision de la préfecture, mais on n’a aucune information, la préfecture et la compagnie se renvoient la balle et aucune aide et on attend depuis 5 jours dans le froid », raconte un passager interrogé par France Bleu.

Il y a quelques jours, un ferry en provenance de Nador était resté bloqué quelques heures avant que les passagers ne soient autorisés à débarquer au port de Sète. Selon la préfecture de l’Hérault, dont dépend le port de Sète, des craintes de présence de personnes malades à bord du ferry de la compagnie italienne GNV étaient à la base de cette situation certainement frustrante pour les passagers.

Il faut rappeler que les liaisons maritimes entre Sète et le Maroc avaient été interrompues le 15 juillet dernier à la lueur des cas de contamination. Mais elles ont été rétablies il y a quelques jours avant d’enregistrer ces quelques incidents, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Tanger - Sète - Vidéos - Liaison maritime - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Marocains bloqués à l’étranger

Aller plus loin

Voyage avec des MRE depuis le port de Sète (vidéo)

Bon nombre de Marocains résidant en Europe ont rallié le Maroc par voie maritime, afin de célébrer l’Aïd Al Adha en famille. La traversée aura duré 36 heures.

Soulagement pour les Marocains bloqués à Sète

Les Marocains bloqués à Sète en raison de la fermeture des lignes maritimes entre la France et le Maroc sont désormais rentrés chez eux. Le consulat du royaume à Montpellier a...

Vidéo : témoignage d’un passager bloqué sur le bateau GNV à Sète

Un ferry GNV, assurant la ligne Nador-Sète, n’a pas été autorisé pour accoster au port de Sète. Mohamed Rahmoun qui fait partie des 800 passagers à bord, témoigne à travers une...

Coronavirus : les demandes de dépistage des MRE en forte hausse à Sète

Les demandes de test de dépistage pour les Marocains explosent à Sète. Elles viennent notamment des Marocains résident à l’étranger qui souhaitent rentrer au pays.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.