Vidéo : témoignage d’un passager bloqué sur le bateau GNV à Sète

11 octobre 2020 - 23h00 - France - Ecrit par : J.K

Un ferry GNV, assurant la ligne Nador-Sète, n’a pas été autorisé pour accoster au port de Sète. Mohamed Rahmoun qui fait partie des 800 passagers à bord, témoigne à travers une vidéo.

Le ferry, parti de Nador vendredi à minuit, devrait accoster au port de Sète dimanche 11 octobre à 11 heures. Mais il a été interdit d’accès au port sétois. Dans la nuit du samedi au dimanche, Atlasinfo a contacté des passagers du ferry et a pu constater leur exaspération. Dans une vidéo, Mohamed Rahmoun passager à bord du ferry détourné sur le port de Gênes (Italie), témoigne.

" Ce samedi à 18 heures, le commandant de bord nous a informés par haut-parleur que la France refuse au ferry d’accoster au port de Sète sans aucune autre explication et que nous allons être détournés sur le port de Gênes. Nous disposons tous d’un test PCR négatif", a-t-il déclaré à la même source.

"On préfère retourner à Nador que débarquer en Italie. La majorité d’entre nous réside en France " a ajouté M. Mohamed Rahmoun.

Sujets associés : France - Nador - Transports - Vidéos - Trafic maritime

Aller plus loin

La France autorise un bateau en provenance du Maroc à accoster

Le ferry de la compagnie italienne GNV, en provenance de Nador, a finalement reçu l’autorisation de la préfecture de l’Héraut pour entrer dans le port de Sète. Avec à son bord...

Des MRE atteints de coronavirus arrivent à Tanger-Med

Des personnes ont été testées positives parmi 559 passagers de nationalités marocaine, française, belge, à bord d’un navire en provenance de Gênes (Italie) avec comme...

GNV renforce ses lignes maritimes vers le Maroc

La compagnie maritime italienne GNV renforce sa présence au Maroc. Elle prévoit de lancer cinq nouvelles lignes maritimes au départ et à destination de la France, de l’Italie et...

Un navire de croisière britannique interdit d’accoster à Tanger

Le Maroc a refusé à un navire de croisière britannique d’accoster au port de Tanger après la détection de cas positifs de coronavirus parmi les passagers.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.