Recherche

Maroc : la saison pluvieuse, une menace pour plusieurs bâtiments en ruine

© Copyright : DR

6 novembre 2020 - 01h30 - Société - Par: G.A

De nombreux Marocains vivent dans la peur de mourir sous les décombres de leurs maisons. L’approche de la saison pluvieuse fait naître ce genre de sentiment chez bon nombre de personnes vivant dans des maisons en état de ruine.

La saison pluvieuse n’est pas une bonne nouvelle pour tous les Marocains. Si dans les milieux agricoles, elle est accueillie comme une bénédiction, chez certains, elle annonce des problèmes, une mort tragique. Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, le calvaire qui attend cette année encore les habitants de ces bâtiments est énorme pendant la saison des pluies, et même tout au long de l’hiver.

On compterait selon des estimations plus de 43 000 logements recensés comme menaçant ruine, dont plus de 6 000 dans la seule ville de Casablanca. C’est justement cette ville qui enregistre le plus d’effondrements de bâtiments. Beaucoup se rappellent encore de ce drame qui a eu lieu il y a quelques années dans le quartier Bourgogne, où trois maisons se sont effondrées en ôtant la vie à 23 personnes. Il y a quelques jours encore, une maison s’est écroulée dans le quartier Sbata, sans dégâts humains heureusement.

Même si l’état de dégradation avancée de ces bâtiments explique ces drames et la peur dans laquelle vivent ceux qui y habitent, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia souligne que le danger vient surtout de la politique mise en place pour évacuer les familles qui refusent parfois de s’en aller de ses logements même si elles savent qu’elles courent un grave danger.

Certaines familles expliquent cet entêtement, cette façon de toiser la mort, par leurs difficultés à réunir la quote-part réclamée pour bénéficier d’un logement dans les programmes immobiliers aménagés dans ce sens. D’autres par contre refusent délibérément de s’en aller, parce qu’elles estiment avoir le droit d’avoir les mêmes faveurs que le gouvernement accorde aux habitants des bidonvilles.

En attendant que la stratégique adéquate soit trouvée, des vies continuent d’être décimées par ce type d’effondrement. Le quotidien révèle que dans la seule ville de Casablanca, il existe 9 000 familles concernées par le programme lancé par les autorités pour venir à bout de cette situation. De même, plusieurs centaines de maisons situées dans l’arrondissement d’Anfa sont recensées pour être détruites dès qu’elles seront évacuées.

Mots clés: Casablanca , Menaces , Effondrement

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact