Casablanca veut reloger 500 familles vivant dans des habitats menaçant ruine

4 février 2021 - 01h00 - Ecrit par : I.L

Les autorités casablancaises se mobilisent pour régler la problématique du relogement des familles habitant dans des constructions menaçant ruine. Dans ce sens, un appel à manifestation d’intérêt a été récemment lancé pour la mise à disposition d’appartements sociaux.

Le relogement des familles habitant dans des constructions menaçant ruine préoccupe les autorités locales. Pour reloger convenablement ces familles qui s’exposent au danger, un partenariat a été signé entre la société Casablanca Iskane et Équipements et les promoteurs privés pour la construction de 500 logements sociaux.

Dans ce cadre, un appel à manifestation d’intérêt a été récemment lancé pour la mise à disposition d’appartements sociaux, rapporte Aujourd’hui Le Maroc. Ces 500 logements sociaux doivent répondre aux critères architecturaux du programme de logement et aux caractéristiques exigées par le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et aux normes en vigueur.

Les appartements doivent également respecter les termes de dimensions, indique-t-on. Il s’agit des appartements de type F3 ou F4 (composé de 2 ou 3 chambres, salon, cuisine et SDB) d’un minimum de 55 m². Ils doivent couvrir les provinces ou préfectures de Casablanca, à savoir la préfecture d’arrondissements Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi, Sidi Bernoussi, Casablanca-Anfa, Moulay Rachid, Ben Msick, Hay Hassani, Ain Chock, Fida-Mers Sultan, Mohammedia, la province de Nouaceur.

À la fin des travaux, les appartements seront confiés à la Société Casablanca Iskane et Équipements pour une durée minimale de 12 mois, à partir de la date de signature de la convention de partenariat. Ils doivent obligatoirement disposer « de titres fonciers libres de toute charge » avant d’être cédés aux populations concernées.

Pour être propriétaire de ces appartements modernes commercialisés à 240 000 dirhams, les bénéficiaires doivent verser 100 000 dirhams au comptant ou par crédit bancaire, à la signature du contrat de vente de l’appartement.

Tags : Immobilier - Casablanca

Aller plus loin

Casablanca : le ministère de l’Intérieur évacue les maisons menaçant ruine

Le ministère de l’Intérieur part à l’assaut des vieilles bâtisses menaçant ruine à Casablanca. Suite aux dernières inondations qui ont rendu très fragiles ces maisons, ses services...

France : la guerre entre des locataires marocains et leurs propriétaires devant un tribunal

Une famille marocaine résidant à Val-de-Marne et leurs propriétaires devront régler les différends qui les opposent devant un tribunal le 7 décembre prochain. Une partie se plaint...

Nous vous recommandons

Reprise timide de l’activité touristique à Marrakech

L’activité touristique reprend progressivement à Marrakech, après des mois de cessation du fait de la crise sanitaire. La ville accueille de plus en plus de touristes depuis la réouverture, mi-juillet, des frontières aériennes et la reprise des vols...

Sebta et Melilla sont marocaines selon le parlement arabe

Le parlement arabe vient de voter une résolution en procédure d’urgence pour reconnaître Ceuta et Melilla comme des « villes marocaines ».

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire au Maroc ?

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, évoque la possibilité de rendre la vaccination contre le coronavirus obligatoire. Une éventualité qu’il avait entre-temps écartée.

Les bouteilles de gaz marocaines font des dégâts à Sebta

Les pompiers de Ceuta continuent d’alerter sur les risques d’explosion des bonbonnes de gaz marocaines, abandonnées dans les rues, les décharges clandestines et les conteneurs de la ville depuis la fermeture des frontières pour raison de crise...

« Tu croyais qu’on était tes amis, sale arabe » : violente agression raciste à Tarn

Deux gérants de la librairie La Confiserie ont été victimes d’une violente agression raciste dans la nuit de samedi 5 mars à dimanche à Rabastens (Tarn). Samedi, un rassemblement de soutien a été organisé sur la place de l’église faisant face à...

Israël refuse la demande d’indemnisation des juifs marocains

En Israël, la Cour suprême a décidé jeudi dernier que l’État ne versera aucune indemnité aux juifs du Maroc victimes de la Shoah, car ils sont inéligibles. Insatisfait de cette décision, David Yadid, l’avocat des plaignants dénonce « une discrimination pour...

Au Maroc, les plaintes contre des responsables gouvernementaux augmentent

Il ressort de la présentation du rapport annuel sur la situation des droits humains au Maroc au titre de l’année 2021, intitulé « les répercussions du Covid-19 sur les catégories vulnérables et les voies de l’effectivité » que les plaintes contre des agences...

Des vols Maroc-France risquent d’être annulés

Les compagnies assurant des liaisons aériennes entre le Maroc et la France comme Air France risquent d’annuler de nombreux vols. Et pour cause, une grève de deux jours au sol dans plusieurs aéroports...

Wafaa, tuée en 2019 en Espagne, enterrée dimanche

Wafaa Sebbah, la jeune Marocaine assassinée en 2019 par un criminel de Carcaixent (province de Valence), a été enterrée dimanche au cimetière musulman d’Alsalam à Chiva. Une centaine de personnes étaient présentes à ces obsèques pour témoigner leur solidarité...

Le Maroc va-t-il suspendre ses vols avec la Belgique ?

Le Maroc pourrait suspendre les liaisons aériennes avec la Belgique dont la situation épidémiologique se dégrade ces derniers jours.