Maroc : des vidéos pornographiques de femmes mariées créent la panique à Salé

7 novembre 2020 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La fuite des vidéos pornographiques de femmes mariées sur WhatsApp a fait naître la discorde au sein de plusieurs familles à Salé. L’auteur de ces vidéos, un commerçant qui vend et répare les portables dans le quartier Kraima relevant de l’arrondissement de Tabriquet, est actuellement en cavale.

Les rapports sexuels se sont déroulés dans une seule chambre. Dans les vidéos, on voit l’auteur et certaines femmes mariées et serveuses de café résidant dans différents quartiers de la ville en pleins ébats sexuels, rapporte Assabah. La petite amie du mis en cause est tombée sur ces vidéos, et n’a pas hésité à les partager sur WhatsApp. La panique s’est emparée de plusieurs familles. Certains parlent de 14 vidéos tandis que d’autres estiment le nombre à 35.

Le laboratoire des analyses des traces numériques de la DGSN s’active pour déterminer les identités de toutes les personnes qui figurent dans ces vidéos. Les amis et connaissances du commerçant craignent des poursuites judiciaires. Certains clients sont désespérément à la recherche du mis en cause à qui ils ont confié des portables et des tablettes pour réparation ou pour substitution.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Salé - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Vidéos - WhatsApp

Aller plus loin

Routini al yawmi : vulgarité et polémique

La publication d’une série de vidéos « ma routine quotidienne » sur YouTube soulève de vives réactions. De nombreux internautes jugent leur contenu « violent » et surtout très «...

Guercif : arrestation d’un ancien militaire pour une affaire de vidéos pornographiques

Un ancien militaire a été arrêté cette semaine par les éléments de la police judiciaire de Guercif, pour avoir envoyé des images et vidéos à caractère pornographique à une...

Oued Zem : un coiffeur jugé pour chantage et extorsion

Le tribunal de première instance d’Oued Zem va se prononcer cette semaine sur une affaire de sextape et d’extorsion. Les victimes sont des Marocains et des ressortissants des...

Marrakech : des femmes mariées interpellées pour prostitution

Les éléments de la gendarmerie royale de la brigade de Tassoultante à Marrakech ont réussi à démanteler un réseau de prostitution impliquant plusieurs femmes mariées.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.