Une Marocaine mariée condamnée pour avoir envoyé des vidéos pornographiques à son amant

19 novembre 2020 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal correctionnel de Youssoufia a condamné une femme mariée à six mois de prison ferme pour enregistrement et envoi de vidéos pornographiques via WhatsApp à son amant virtuel, un homme originaire du Golfe.

Tout est parti d’une dénonciation de la mère de l’époux. Celle-ci a confié à son fils avoir surpris son épouse en train d’enregistrer des vidéos dans des positions indécentes, rapporte Al Massae. Le mari s’est mis à surveiller sa femme. C’est ainsi qu’il l’a surprise en train de discuter au téléphone avec un individu dont il ignorait l’identité.

Sur son téléphone, il découvre les vidéos et images que sa femme envoyait régulièrement à un khaliji. Il dépose plainte contre elle auprès du centre de la gendarmerie de Chemaia. Afin d’échapper à une éventuelle interpellation, celle-ci avait entre-temps quitté le domicile conjugal pour se réfugier chez sa sœur. Impossible. Elle sera entendue dans le cadre d’une enquête menée par les services judiciaires. Elle passe aux aveux. Selon ses explications, son amant virtuel lui aurait promis le mariage à condition qu’elle divorce de son mari.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Youssoufia - Prison - Vidéos - WhatsApp

Aller plus loin

Routini al yawmi : vulgarité et polémique

La publication d’une série de vidéos « ma routine quotidienne » sur YouTube soulève de vives réactions. De nombreux internautes jugent leur contenu « violent » et surtout très «...

Maroc : un étudiant diffuse une vidéo porno pendant un cours en ligne

La brigade de lutte contre la cybercriminalité, relevant de la préfecture de police de Rabat, a interpellé, dimanche dernier, un étudiant à Temara, pour son implication présumée...

Un Khaliji arrêté à Casablanca pour exploitation sexuelle de mineurs

Un touriste de nationalité arabe, dont le pays d’origine n’a pas été divulgué, a été arrêté par la police de Casablanca dans le cadre d’une affaire liée à l’attentat à la pudeur...

Oujda : interpellation d’un multirécidiviste pour prise, diffusion de photos pornographiques de mineurs

Un individu de 33 ans avec de nombreux antécédents judiciaires dans le trafic de drogue et les abus sexuels a été interpellé, vendredi à Oujda. Il serait impliqué dans une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.