Les Belges peuvent-ils encore voyager au Maroc ?

4 mars 2021 - 09h40 - Belgique - Ecrit par : I.L

Il sera quasiment difficile pour les vacanciers belges de voyager vers le Maroc et de profiter du paysage pittoresque et des atouts touristiques du Royaume. En état d’urgence sanitaire depuis près d’un an, le gouvernement vient de suspendre les vols de et vers plusieurs pays dont la Belgique pour circonscrire les nouveaux variants du coronavirus.

Cette mesure décidée par les autorités sanitaires a surpris plus d’un, notamment les passagers qui avaient déjà réservé leurs vols au départ de Brussels Airport et à destination des aéroports du Maroc. Selon rtbf.be, une cinquantaine de vols à bord des compagnies TUI, Air Arabia et Royal Air Maroc ont été gelés en attendant une réévaluation de la mesure attendue d’ici deux semaines.

Pendant cette période d’attente, ces voyageurs ne pourront pas regagner le royaume via un pays tiers. Selon l’Ambassade de Belgique au Maroc, ces voyages vers les pays (où les vols ne sont pas suspendus) sont également interdits pour les résidents belges au cours de cette période. Toutefois, ils pourront rejoindre la Belgique au départ du Maroc en transitant par le Portugal, l’Espagne et la France, qui ne sont pas encore concernés par cette mesure. Quant aux voyages terrestres, ils sont également proscrits vers les enclaves espagnoles (Ceuta et Melilla) jusqu’à nouvel ordre. Pour l’heure, aucune disposition exceptionnelle n’est encore prévue pour autoriser l’entrée d’un résident belge au Maroc.

Plus d’un an après la découverte du premier cas du Covid-19 sur son territoire, le Maroc a pris de nombreuses mesures restrictives pour contrer le virus. En plus de l’état d’urgence sanitaire reconduit jusqu’au 10 mars prochain, le royaume a instauré des mesures restrictives ainsi que le couvre-feu en décembre dernier pour renforcer le dispositif sécuritaire mis en place pour freiner la propagation du coronavirus. Selon l’ambassadeur du Maroc en Belgique, Mohamed Ameur, ces mesures sont renforcées afin de «  protéger au maximum les populations alors que la campagne vaccinale est lancée  ». À la date du 3 mars, le pays compte 484 753 cas confirmés dont 470 425 guérisons, 8 653 décès, et 5 675 cas actifs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Tourisme - Destination - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc suspend les vols avec la Suisse et la Turquie

L’ambassade de Turquie au Maroc a annoncé la suspension des liaisons aériennes de et vers la Turquie et la Suisse par les autorités marocaines. Cette décision qui prend effet...

Le Maroc suspend les vols avec la Belgique (officiel)

Face à la propagation des nouveaux variants du Covid-19 en Europe, le Maroc a décidé de suspendre les vols de et vers la Belgique et l’Italie à partir de ce mardi 2 mars à minuit.

L’ambassade d’Allemagne suspend l’octroi des visas Schengen pour les Marocains

L’ambassade de l’Allemagne a décidé de suspendre les visas Schengen pour les Marocains à l’exception de certaines catégories. Cette décision fait suite à celle du Maroc de...

Le Maroc suspend ses vols avec l’Autriche

Après la Turquie, les Pays-Bas, la Suisse et l’Allemagne, le Maroc a suspendu ses liaisons aériennes avec l’Autriche jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure prise depuis le 4 février...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Tourisme au Maroc : très bons chiffres depuis le début de l’année

Le tourisme au Maroc affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de l’année, d’après les données qui viennent d’être publiées par du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Tourisme : Le Maroc, victime de son succès... et d’AirBnB

Les recettes touristiques du Maroc poursuivent leur tendance à la baisse. Après une chute de 905 millions de dirhams (−10,5 %) en janvier, elles ont dégringolé de 1,06 milliard de dirhams (−6,7 %) à fin février. Pendant ce temps, les arrivées...