Recherche

Belgique : une commune veut limiter les bars à chicha

© Copyright : DR

13 novembre 2019 - 17h30 - Monde

La ville de Seraing, en Belgique, va modifier le règlement général de la commune en vue d’interdire l’ouverture de nouveaux bars à chicha.

Déborah Géradon, échevine en charge du Développement territorial et commercial, a proposé au collège communal de Seraing, réuni vendredi dernier, de modifier le règlement général de police en y ajoutant un chapitre relatif à l’implantation et à l’exploitation de bars à chicha et assimilés.

Selon Dhnet.be, elle pense que ces bars, pour la plupart, ne sont pas bien tenus et ne respectent pas les règles établies avant leur installation. En dehors du fait qu’ils génèrent des nuisances au niveau du bruit, de la fumée et des horaires d’ouverture, le plus souvent, ils sont implantés sans autorisation.

’’La demande est faite au départ pour un café et, au final, cela s’apparente davantage à un café/karaoké ou à une boîte de nuit. Or, la demande n’est pas du tout la même que pour un café classique", explique l’échevine.

Selon le journal, cette modification, qui sera soumise mardi prochain au conseil communal, prévoit l’interdiction d’ouvrir un bar à chicha à moins d’un kilomètre d’une école, d’une infrastructure sportive, d’un centre culturel, d’un lieu de culte, d’une gare et d’un milieu d’accueil de la petite enfance.

L’idée est de les éloigner le plus possible des habitations pour éviter les plaintes des riverains. Quant aux bars existants, ils seront analysés au cas par cas.

« On va voir comment remédier aux nuisances, tout en ne perdant pas de vue qu’il y a une certaine demande d’un public jeune pour ce genre de structure », conclut Déborah Géradon.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact