Recherche

France : une commune interdit la chicha

© Copyright : DR

20 octobre 2019 - 15h00 - Monde

Plus de consommation de la chicha dans l’espace public, à Estrées-Saint-Denis dans le département de l’Oise. Ainsi a décidé Charles Pouplin, le Maire de la commune.

Estrées-Saint-Denis est la deuxième commune interdisant la consommation de la chicha dans l’espace public après Béthisy-Saint-Pierre en 2018, rapporte Le Parisien. Pour Charles Pouplin, c’est une nécessité.

« Ce sont des jeunes qui squattent les marches des escaliers de la mairie, qui s’installent sur les bancs devant les écoles. Ils sont à la vue de tous, ça fait mauvais genre ici », a-t-il déclaré, pour ainsi montrer la portée de son arrêté.

Cette décision du Maire est diversement appréciée par ses administrés. Selon le chef d’escadron Aurélien Baud, Commandant de la compagnie de gendarmerie de Compiègne, « la mairie a un pouvoir de police, elle est responsable de la tranquillité publique ».

« Il n’y avait pas de moyen juridique pour agir. Ce sont des jeunes de 14 à 18 ans, ils ne sont pas bien méchants. Cet arrêté est avant tout préventif, mais s’ils persistent, on peut dresser une amende de maximum 38 € », se réjouit le policier municipal, Fabrice Gosse.

« […] C’est sûr : ça sent la fraise ou la pomme, mais c’est dangereux pour la santé ! », prévient un parent d’élève. A l’inverse, un adolescent de 14 ans, qui n’a « jamais essayé » estime que les fumeurs de chicha « ne dérangent pas et ça sent plutôt bon quand on passe devant ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact