Belgique : Malika El Aroud, dite « La Veuve noire du djihad », bientôt au Maroc ?

22 février 2019 - 17h06 - Belgique - Ecrit par : Bladi.net

Un arrêt du Conseil du contentieux des étrangers, daté de ce vendredi, pourrait enclencher la procédure d’éloignement vers le Maroc (depuis la Belgique) de Malika El Aroud, femme aux multiples surnoms extravagants tels que « La Veuve noire du djihad », ou encore « La fiancée des djihadistes ». Elle avait été condamnée, en 2010, à huit ans de prison.

« Les juges ont estimé que celle-ci (Malika El Aroud, NDLR), qui a été déchue de sa nationalité belge, n’avait pas démontré que son renvoi vers le Maroc l’exposerait à un risque de torture ou de traitements inhumains ou dégradants. Ainsi, les juges ont conclu qu’elle pouvait être éloignée vers son pays d’origine » affirme le siteLalibre.be, en soulignant que le même Conseil avait, dans un autre arrêt datant de janvier, confirmé que Malika El Aroud ne pouvait prétendre au statut de réfugié et au statut de protection subsidiaire.

En outre a également été étudiée par le Conseil la potentielle ingérence dans la vie privée ou familiale qu’un pareil arrêt pouvait causer. Le verdict est, selon la même source : « il n’a pas été prouvé que Malika El Aroud avait une vie privée en Belgique. Celle-ci n’y a pas d’autre famille que sa fille, aujourd’hui majeure ».

Malika El Aroud, 60 ans, n’a plus que la nationalité marocaine car elle a été, en novembre 2017, déchue de sa nationalité belge, suite à une décision de la Cour d’appel de Bruxelles et ce, « pour avoir gravement manqué à ses devoirs de citoyenne belge ».

Rappelons que Malika El Aroud a été condamnée à huit ans de prison pour avoir participé aux activités d’un groupe terroriste affilié à Al Qaïda. Elle aurait organisé avec son mari, Moez Garsallaoui, une filière d’envoi de combattants djihadistes vers l’Afghanistan en partance de la Belgique. Elle a à nouveau, le 11 octobre 2018, été arrêtée en vue de son expulsion. Son avocat avait demandé l’asile politique, qui a été refusé, puis il a déposé une requête auprès du Conseil du contentieux des étrangers, parlant d’une éventuelle exposition à la torture ou à des traitements inhumains et dégradants si El Aroud était renvoyée vers le Maroc. Refusé également donc...

Le terme « fiancée des djihadistes » vient lui du fait qu’elle a, avant Garsallaoui, été mariée à Dahmane Abd el-Sattar, un autre djihadiste. Elle l’avait d’ailleurs rejoint en Afghanistan.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Expulsion - Malika El Aroud

Aller plus loin

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa...

Belgique : « la veuve noire du djihad » expulsable au Maroc

Malika El Aroud pourra être expulsée au Maroc. Tous les recours de celle que l’on surnomme « la Veuve noire du djihad » ont été épuisés et son expulsion au royaume pourrait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Expulsions de France : autrefois protégés, ils sont désormais visés

Depuis la promulgation de la nouvelle loi « asile et immigration » en France, les expulsions sous OQTF visent désormais plusieurs catégories d’étrangers autrefois protégées par la loi.

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.