Belgique : peine légère pour une femme qui a tué un Marocain de 11 ans

26 juillet 2023 - 19h00 - Belgique - Ecrit par : P. A

Le tribunal de police de Maaseik vient de condamner à trois mois de prison avec sursis et huit mois d’interdiction de conduire une femme qui a percuté Bilal Ben Omar, un petit marocain de 11 ans, le 19 mai 2021 à Maasmechelen. Le garçon est décédé quelques jours plus tard à l’hôpital.

La femme, originaire de Kinrooi, a percuté Bilal qui roulait à vélo avec sa Citroën sur le rond-point de l’Oude Baan et de la Koning Albertlaan à Maasmechelen. La quarantenaire a traîné le garçon, coincé sous sa voiture, encore sur quelques mètres avant de s’arrêter. Une infirmière qui passait par là, a administré les premiers soins à Bilal avant l’arrivée des secours et son transfert à l’hôpital. Le garçon de 11 ans est décédé cinq jours plus tard.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ouverte aussitôt après le décès de Bilal, la femme n’avait pas accordé la priorité et aurait manqué de freiner avant d’aborder le rond-point à une vitesse de 20 km/h. « Elle a roulé à une vitesse constante sur le rond-point », affirment des témoins. L’enquête révèle aussi que l’accusée avait une quantité considérable de rilatine dans le sang. Lors de son procès, la femme a assuré ne pas avoir consommé de drogues le jour de l’accident et qu’il s’agissait de résidus du week-end précédent.

À lire : Un Marocain meurt dans un accident à Anvers, son frère grièvement blessé

« L’affirmation de l’accusée selon laquelle elle était vigilante est en contradiction avec les constatations » et sa conduite était « extrêmement imprudente et a conduit à l’accident mortel. De plus, elle était sous l’influence de drogues », a souligné le tribunal, établissant la responsabilité de l’accusée. « Un conducteur prudent aurait remarqué le cycliste et lui aurait accordé la priorité. Si l’accusée avait fait cela, l’accident ne serait pas arrivé », insiste-t-on.

Tenant compte de son casier judiciaire vierge, le tribunal a condamné la femme à trois mois de prison avec sursis et à une amende de 3 200 euros, ainsi qu’au versement de plus de 57 000 euros de dommages-intérêts à la famille de Bilal. Elle écope également de huit mois d’interdiction de conduire et devra repasser son permis de conduire. La condamnée subira aussi un examen médical et psychologique. Les frais de procédure de plus de 2 000 euros sont à sa charge. Elle pourrait faire appel du jugement, annonce son avocat, Stef Brugmans.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Accident - Enfant - Décès

Aller plus loin

Majorque : décès d’un jeune marocain dans un terrible accident de la route

Deux jeunes hommes dont un Marocain âgés de 18 à 23 ans et une fille âgée de 21 ans sont morts au petit matin du dimanche dans un accident de la route à Palma de Majorque.

Un Marocain meurt dans un accident à Anvers, son frère grièvement blessé

Un Belge d’origine marocaine est décédé mardi dans un accident de voiture qui s’est produit à Meerhout, dans la région d’Anvers. Son frère a également été blessé dans le drame.

En Belgique, verdict « clément » pour les tueurs d’un Marocain

En Belgique, le verdict du tribunal d’assises de Tongres est tombé : le principal accusé du meurtre par torture de Hilal Makhtout en mars 2019 à Forzée s’est vu infliger une...

Liège : du soutien pour les MRE qui ont perdu trois enfants dans un accident au Maroc

Victime d’un drame en juillet à Ouarzazate au Maroc, la famille Boujamaoui bénéficie d’un grand élan de solidarité de la part des habitants d’Ans (Liège), leur ville de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.