Recherche

La Belgique va durcir la reconnaissance des mosquées

13 septembre 2017 - 10h40 - Monde

Prière dans une mosquée en France

Le rapport sur la radicalisation commandé par les pouvoirs publics belges au lendemain des attentats qui ont touché la ville de Bruxelles, prévoit un durcissement des règles de reconnaissance des mosquées.

Réunie à huis clos lundi dernier, la commission d’enquête a fait part d’une nouvelle version de son rapport qui s’attaque à l’islam radical même si elle évoque tous les cultes.

« La transparence administrative des mosquées, le contrôle de la formation des imams, le respect de principes comme l’égalité entre hommes et femmes figurent parmi les critères souhaités pour la reconnaissance des cultes », écrit le journal La Libre Belgique.

Le gouvernement doit également soumettre ses recommandations, notamment à la police et aux services de renseignements via une circulaire administrative, indique la même source.

Attendu pour la mi-octobre, le rapport confié au criminologue Michael Dantinne, traite de cinq thématiques :

  •  Le rôle du web dans la diffusion du radicalisme,
  •  La rôle de la prison dans la radicalisation,
  •  L’évolution de l’islam radical en Belgique,
  •  Les liens éventuels avec l’emploi et l’intégration,
  •  La Grande mosquée de Bruxelles.

    Le mois dernier, le ministre de la Justice Koen Geens avait explicitement demandé à l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) de surveiller de près les imams officiant dans les mosquées. Il fallait, dit-il, « signaler chaque imam qui y passe » pour ainsi obtenir « système dans lequel la Sûreté de l’Etat sait tout de suite qui prêche, aussi dans les mosquées qui ne sont pas reconnues ».

  • Un avis ? un commentaire?

    Bladi.net

    Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact