Belgique : du changement dans la taxation des biens appartenant aux MRE au Maroc

21 mai 2022 - 20h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La Belgique a révisé la taxe sur les biens immobiliers que les Belges ou les Belgo-Marocains possèdent à l’étranger. Voici ce qui change.

Désormais, le bien situé à l’étranger se verra attribuer un revenu cadastral. C’est ce que prévoit une loi modifiant la méthode de déclaration publiée au Moniteur belge le 25 février 2021 et qui entrera en vigueur pour la déclaration fiscale relative aux revenus imposables 2021. « Ce bien sera donc imposé de la même façon que les revenus d’un bien immobilier situé en Belgique, c’est-à-dire sur base du revenu cadastral, est-il précisé.

À lire : Le Maroc ne partagera pas les informations sur les biens immobiliers des MRE

Le fisc a tenu compte du formulaire contenant des informations sur les biens à l’étranger rempli par les propriétaires l’année dernière pour définir son revenu cadastral. Tout propriétaire de bien à l’étranger doit désormais déclarer celui-ci (rubrique A, comme pour les revenus immobiliers belges, puis rubrique B du cadre III), afin d’avoir un traitement égal entre les biens situés à l’étranger et ceux situés en Belgique. « Pour la taxation même, si le bien est situé dans un pays avec lequel la Belgique a conclu une convention préventive de double imposition (les pays européens, mais aussi la Tunisie, la Turquie, le Maroc et les États-Unis notamment), alors il est exonéré d’impôts », fait savoir Le Soir.

À lire : La Belgique condamne un MRE, propriétaire d’un bien immobilier au Maroc

Avec ce nouveau système, la Belgique a mis fin à une forme de discrimination. Auparavant, c’était sur base de la valeur locative cadastrale brute, diminuée de l’impôt payé à l’étranger, que l’on déclarait un bien immobilier.

Sujets associés : Impôts - Belgique - Immobilier

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc ne partagera pas les informations sur les biens immobiliers des MRE

Le Maroc dit non au partage des informations sur les biens immobiliers détenus par les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Sauf si les demandes remplissent certaines conditions....

La Belgique condamne un MRE, propriétaire d’un bien immobilier au Maroc

La cour d’appel d’Anvers a condamné un locataire social de nationalité marocaine possédant un bien immobilier au Maroc. Selon la loi, nul ne peut prétendre à un logement social...

La Belgique veut enquêter sur le patrimoine des MRE locataires sociaux

La Flandre a décidé d’enquêter sur le patrimoine des Marocains résidant dans les logements sociaux sur son territoire afin de vérifier s’ils possèdent des biens immobiliers au Maroc....

Belgique : les enquêtes se multiplient pour expulser les locataires marocains de leurs logements sociaux

La Flandre a décidé de multiplier les enquêtes sur le patrimoine des locataires marocains et d’autres nationalités pour expulser ceux qui possèdent des biens immobiliers de leurs...

Nous vous recommandons

Impôts

Maroc : la vente de tabac a augmenté de 4,5 % en 2020

Malgré la crise sanitaire, la consommation de tabac au Maroc n’a pas diminué pour autant. En 2020, 759 millions de paquets de cigarettes ont été vendus, soit une hausse relative de 4,5 % par rapport à l’année...

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se présentent...

MRE : le délai d’admission de voiture prolongé

Le délai d’expiration des admissions temporaires des véhicules de tourisme importés par des automobilistes non-résidents au Maroc, a été prorogé jusqu’au 30 juin 2021. L’annonce a été faite par l’Administration des Douanes et Impôts Indirects à travers une...

Gérant d’une société à Casablanca, Dominique Strauss-Kahn cité dans « Pandora Papers »

L’ancien directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, est cité dans l’enquête des « Pandora Papers  » - ces documents obtenus par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ)- pour avoir délocalisé son entreprise de conseil à...

PLF 2022 : la réforme fiscale déplaît aux industriels

Le projet de loi de Finances de l’année 2022 (PLF-22) prévoit que l’impôt sur les sociétés (IS) ne serait plus calculé selon des taux progressifs, mais plutôt sur la base des taux proportionnels unifiés. La mesure envisagée fait déjà des mécontents dans le...

Belgique

Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique. Quid des raisons ...

La Belgique va rapatrier les enfants des djihadistes belgo-marocains

La Belgique a décidé d’organiser le rapatriement des enfants de djihadistes – la majorité d’entre eux sont des enfants de Belgo-marocains – présents dans les camps de détention du Nord-Est de la Syrie. Le Premier ministre, Alexander De Croo avait fait cette...

Les Belges en manque de crevettes décortiquées marocaines

La pandémie du coronavirus a mis à l’arrêt plusieurs secteurs au Maroc. Comme conséquence, les Belges sont privés de crevettes décortiquées dont ils raffolent.

Belgique : l’échevin Karim Chaibai commet un écart en ces temps de covid-19

Alors que chaque particulier est autorisé à recevoir quatre personnes bien attitrées en ces temps de covid-19, Karim Chaibai, un des échevins de Charleroi a été photographié à table avec 23 personnes. Il reconnaît les faits, mais son collège le contraint à...

Redoutant son expulsion, un terroriste marocain agresse une gardienne de prison

Une gardienne de prison a été attaquée, mardi, à coups de ciseaux dans la prison de Gand par Hassan Hamdaoui, surnommé «  la terreur de la place Saint-Jean  ». L’homme d’origine marocaine aurait commis cet acte de désespoir par crainte d’être déchu de la...

Immobilier

Forte augmentation des prix de l’immobilier à Rabat

L’augmentation du prix des actifs immobiliers enregistrés au troisième trimestre 2020, a touché les villes marocaines de manière spécifique. Cette hausse est plus observée à Rabat.

Pays-Bas : la villa du joueur marocain Mimoun Mahi est à vendre

L’international marocain Mimoun Mahi (deux sélections) a mis en vente sa villa achetée il y a moins de deux ans aux Pays-Bas. Pour l’attaquant du FC Utrecht, il devient urgent de trouver une maison bien plus grande pour le confort de sa femme Daisy...

Maroc : une aide financière pour inciter les jeunes à se marier

Les parlementaires à la chambre des représentants ont suggéré une aide financière aux jeunes mariés marocains, s’appuyant sur le mécanisme «  comptes mariages  », mis en place par la Turquie depuis 2016.

Maroc : des signes de reprise pour le secteur de la construction

Le secteur des matériaux de construction commence à afficher quelques signes de reprise après trois mois d’arrêt quasi total des chantiers. À fin octobre, les volumes livrés au royaume sont en légère hausse par rapport à...

Légère hausse des prix de l’immobilier à Rabat

Au deuxième semestre de l’année, l’immobilier marocain a connu des fortunes diverses selon les villes. A Rabat les activités ont, quant à elles, retrouvé des couleurs, d’après Bank Al Maghrib (BAM).