Maroc : changement majeur chez Airbnb

19 mars 2024 - 11h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Plus de caméras de surveillance dans les logements que Airbnb met en location. Désormais, les caméras de sécurité intérieures sont bannies de toutes les annonces, dans tous les pays, y compris le Maroc, quels que soient leur emplacement, leur objectif ou leur divulgation préalable. « Ces modifications ont été apportées en consultation avec nos invités, nos hôtes et nos experts en matière de confidentialité, et nous continuerons à recueillir des commentaires pour nous assurer que nos politiques fonctionnent pour notre communauté mondiale », a déclaré Juniper Downs, responsable de la politique communautaire et des partenariats chez Airbnb. Elle ajoutera : « Étant donné que la majorité des annonces sur Airbnb ne signalent pas la présence d’une caméra de sécurité, cette mise à jour devrait avoir un impact sur un sous-ensemble plus restreint d’annonces sur la plateforme ». Jusqu’à présent, les caméras de sécurité intérieures étaient autorisées dans les parties communes. Seule condition : les appareils doivent être clairement indiqués sur la page de liste des propriétés et installés à des endroits clairement visibles de la maison.

À lire :Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Les caméras n’ont jamais été autorisées dans des espaces tels que les chambres ou les salles de bain. Airbnb autorise toutefois l’utilisation de caméras de sonnette et de détecteurs de bruit dans les parties communes. Ces dispositifs doivent également être indiqués sur la page d’annonce de la propriété. En adoptant cette nouvelle règle, la plateforme américaine cherche à trouver un équilibre entre la nécessité pour les hôtes de pouvoir contrôler la sécurité de leur propriété et d’être au courant de problèmes tels que les fêtes non autorisées, tout en accordant la priorité à la vie privée des hôtes.

À lire :Airbnb échappe au fisc marocain

Cette nouvelle règle qui entrera en vigueur le 30 avril intervient quelques jours après la diffusion d’une publicité Airbnb parodique (visionnée plus de 1,2 million de fois sur YouTube) comprenant une blague sur une caméra cachée dans les toilettes lors de l’émission humoristique américaine Saturday Night Live.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Tourisme - Airbnb Maroc

Aller plus loin

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la...

Des MRE victimes d’arnaque à la location Airbnb

Les arnaques sur les locations de vacances Airbnb se multiplient au Maroc. Parmi les victimes, bon nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en...

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’aide au logement crée des mécontents

Alors que les primo-acquéreurs ont favorablement accueilli le nouveau programme d’aide au logement, les promoteurs immobiliers, eux, préfèrent jouer la carte de la prudence. Ils invitent le gouvernement à revoir les conditions pour rendre l’offre plus...

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Des villages marocains parmi les plus beaux du monde

Deux villages marocains figurent sur la liste des plus beaux villages du monde qui ont reçu la palme de « Best Tourism Villages 2022 » de la part de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...