Airbnb : une charte de non-discrimination fait fuir plus d’un million d’utilisateurs

18 novembre 2020 - 13h30 - Monde - Ecrit par : G.A

Environ 1,4 million d’utilisateurs d’Airbnb ont refusé de signer sa déclaration de non-discrimination créée en 2016. Ils ont préféré se passer de la plateforme, que de s’engager à ne pas faire preuve de sexisme, de racisme et d’homophobie.

Le chiffre a été révélé par le géant de location et de réservation de logements de particuliers. Les personnes souhaitant créer un compte, effectuer une réservation ou mettre un bien en location doivent accepter les termes de la déclaration. Certains ont accepté mais d’autres ont simplement cliqué sur « refuser ». Ceux-là n’ont pu bénéficier des services de la plateforme. Certains dont le nombre n’a pas été précisé, ont été exclus pour avoir cliqué sur «  accepter  » sans respecter vraiment leur engagement, indique Ouest France.

Ce type d’engagement auquel se sont dérobés plusieurs utilisateurs est la stratégie trouvée par cette entreprise américaine qui avait été accusée de faire preuve de légèreté sur la question des discriminations. De nombreux faits discriminatoires ont été cités pour montrer l’étendue du problème. Airbnb prévoit de nouvelles mesures en concertation avec des organisations de défense des droits civiques, toujours dans le but de lutter contre toutes sortes de discriminations sur sa plateforme, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Racisme - Internet - Airbnb Maroc

Aller plus loin

Snapchat dément les accusations de racisme

Snapchat France a apporté un démenti formel au sujet des accusations de racisme et de l’existence d’une liste noire. La plateforme accuse certains influenceurs dont elle a...

Au Maroc tout comme ailleurs, pas de fête dans les appartements loués via Airbnb

La plateforme de location de logements entre particuliers, Airbnb interdit l’organisation de toutes fêtes ou événements dans les appartements loués au Maroc tout comme ailleurs....

Twitter encore une fois accusé de racisme

Le réseau social est accusé de mettre les visages de personnes blanches en avant que ceux des personnes noires. Ce biais jugé raciste est imputable à un algorithme chargé de...

France : Anasse Kazib, candidat à la présidentielle, victime d’une discrimination manifeste

Alors que ses potentiels adversaires sont connus du grand public, invités sur les plateaux en cette période de campagne électorale, Anasse Kazib, militant syndicaliste, cheminot...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc accélère son déploiement de la 5G

Le Maroc s’active pour disposer d’une connexion internet 5G avant 2030, année où il co-organisera la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal.

Médecins maghrébins en France : l’exil comme solution ?

Après une percée au premier tour des législatives françaises, la perspective de voir le Rassemblement national (RN) présidé par Jordan Bardella, qui place l’immigration au cœur de la campagne électorale, remporter la majorité absolue le 7 juillet,...

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.