Un Belgo-marocain lié aux attentats de Paris arrêté au Maroc

18 janvier 2016 - 16h47 - Belgique - Ecrit par : Bladi.net

Les autorités marocaines viennent d’annoncer l’arrestation ce lundi d’un Belgo-marocain lié aux attentats sanglants perpétrés en novembre dernier à Paris.

L’individu a été arrêté à Mohammedia, annonce le ministère de l’Intérieur dans un communiqué qui précise que l’homme « serait en relation directe avec les terroristes qui ont perpétré les actes barbares de Paris, le 13 novembre dernier ».

Jelel Attar, 26 ans, aurait côtoyé pendant longtemps quelques uns des kamikazes de Paris, dont la tête pensante (ndlr : sans doute Abdelhamid Abaaoud) et se serait rendu en Syrie en compagnie de l’un des kamikazes de Saint-Denis

Après avoir intégré le mouvance de jihadistes marocains « Jabhat Al Nosra », il a ensuite rejoint les troupes de Daech, poursuit la même source.

Jelel Attar aurait transité par plusieurs pays (la Turquie, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas) avant de rejoindre le Maroc.

Sujets associés : Belgique - Terrorisme - Mohammedia - Abdelhamid Abaaoud - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) - Attentats terroristes à Paris - Salah Abdeslam - Jelel Attar (Jalal - Gelel)

Aller plus loin

Abdelhamid Abaaoud cible d’une opération policière à Saint-Denis

Le belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud était la cible ce matin d’une opération policière menée par le RAID dans un appartement de Saint-Denis. On ignore cependant si l’homme le...

La cavale de Salah Abdeslam en images (vidéo)

Les premières images de la cavale de Salah Abdeslam ont été dévoilées ce matin par la chaine d’informations BFM TV. L’homme le plus recherché d’Europe, suspecté d’avoir...

Quand Salah Abdeslam éclate en sanglots avant les attentats de Paris

Quelques jours avant les attentats de Paris, Salah Abdeslam, l’un des hommes soupçonnés de faire partie des terroristes, a fait de curieuses confidences à sa petite amie avant...

La dépouille d’Abdelhamid Abaaoud enterrée au Maroc ou en Belgique ?

C’est une question très sensible à laquelle les autorités belges n’ont pas encore trouvé de solution. Tué lors de l’assaut de la police le 18 novembre dernier, la dépouille...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès d’Abdelhak Khiame, ancien patron du BCIJ

Triste nouvelle ce mardi 23 août 2022. L’ancien patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiyame, est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.