Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

2 août 2023 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Répondant à une question écrite du député du Mouvement Populaire (MR), Abdenbi El Aidoudi, sur la prolifération actuelle de vidéos sur les réseaux sociaux, montrant les victimes de la propagation inquiétante et récente d’une drogue baptisée « boufa » ou « cocaïne des pauvres » parmi les jeunes, hommes et femmes, dans certaines villes, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a présenté l’approche adoptée dans la lutte contre les drogues, rapporte Hespress. Cette approche, dit-il, vise à restreindre l’offre et à renforcer la surveillance au niveau des zones frontalières, ainsi que sur les routes pour lutter contre le trafic de drogues, mais aussi « à réduire la demande en prenant des mesures préventives, notamment en menant des campagnes de sensibilisation et en renforçant la surveillance des lieux publics fréquentés par les jeunes et les mineurs, tels que les cafés, les clubs et les centres de jeux ».

À lire : Sebta : une police d’élite pour lutter contre la drogue en provenance du Maroc

Ainsi, les services de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ont, en collaboration avec 2 971 associations, organisé, au cours de l’année scolaire 2022/2023, des campagnes de sensibilisation au profit de 713 782 étudiants scolarisés dans 8 675 établissements éducatifs de différents niveaux. Dans la même dynamique, des opérations de sécurité ont été menées autour et aux abords des établissements d’enseignement au cours de la même période. Des actions qui ont porté des fruits. Au total, 3 870 affaires ont été traitées et 4 286 suspects ont été arrêtés, précise le ministre. Entre janvier 2020 et mai 2023, un total de 200 affaires liées à la drogue « boufa » ont été traitées. Aucune n’a été enregistrée à proximité des établissements d’enseignement. Environ trois kilogrammes de cette drogue ont été saisis et 282 personnes ont été arrêtées dans le cadre de ces affaires. Celles-ci ont été traduites en justice.

À lire : Trafic de drogue : Tanger fait la chasse aux 4×4 et jet-skis

Dans sa question écrite, El Aidoudi a fait savoir que « boufa » est une nouvelle drogue, considérée comme l’une des plus dangereuses, qui envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés, en raison de son faible coût et de la rapidité de dépendance qu’elle provoque. « Cette situation représente une menace réelle pour la société et la vie de ces individus, engendrant de grandes souffrances pour les familles, car elle a des conséquences graves sur la santé, la vie sociale, l’économie et la sécurité« , a-t-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues

Aller plus loin

Incinération d’une importante quantité de drogues à Tanger

Une importante quantité de drogues et d’autres produits illicites saisis par les éléments des douanes, de la gendarmerie royale et de la police, dans le cadre de la lutte contre...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales,...

Des policiers espagnols arrêtés pour trafic de drogues avec le Maroc

La police nationale et la Garde civile ont démantelé un important réseau de trafic de drogue entre les ports de Tanger et d’Algésiras dans lequel sont impliqués des policiers....

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »