Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

7 octobre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des meurtres, mais elle entraîne également des complications physiques, telles que des infections cutanées, des ulcères, des maladies cardiovasculaires et des problèmes rénaux.

Répondant à une question écrite du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a présenté l’approche adoptée dans la lutte contre les drogues. Cette approche, dit-il, vise à restreindre l’offre et à renforcer la surveillance au niveau des zones frontalières, ainsi que sur les routes pour lutter contre le trafic de drogues, mais aussi « à réduire la demande en prenant des mesures préventives, notamment en menant des campagnes de sensibilisation et en renforçant la surveillance des lieux publics fréquentés par les jeunes et les mineurs, tels que les cafés, les clubs et les centres de jeux ».

À lire :Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Les actions menées portent déjà leurs fruits, dit-on. Au total, 395 affaires liées à la drogue l’Poufa ont été traitées entre janvier 2020 et août 2023, fait savoir le ministre, précisant que les services de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ont réussi à saisir quatre kilogrammes de cette même drogue au cours de cette période. Il a également fait savoir que 156 552 affaires liées à la possession, à la consommation et au trafic de drogue ont été traitées entre janvier 2022 et le 31 juillet 2023 et que la police a arrêté 204 761 personnes pour leur implication présumée dans des affaires similaires au cours de la même période. Durant cette période, 5 841 affaires liées à la possession, à la consommation et au trafic de drogue ont été enregistrées au niveau des zones rurales marocaines, précise encore Laftit, ajoutant que 7 037 personnes ont été interpellées.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Santé - Suicide

Aller plus loin

Une nouvelle drogue fait des ravages au Maroc

Une nouvelle drogue dénommée « Lpoufa » ou « cocaïne des pauvres », fait des ravages depuis quelques jours, détruisant la vie de plusieurs jeunes casablancais.

Casablanca : une saisie record de cocaïne qui soulève des questions

Une enquête a été ouverte par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, sous la supervision du parquet compétent, afin d’identifier l’origine d’une...

Cocaïne : la BNPJ et la DEA réussissent un grand coup au Maroc

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), en collaboration avec l’Agence fédérale de lutte contre les drogues (DEA) des États-Unis, a réussi à déjouer au port de...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Ces articles devraient vous intéresser :

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Horreur en Espagne : une Marocaine tente d’assassiner ses trois enfants

Deux enfants d’origine marocaine, victimes d’une tentative de meurtre de la part de leur propre mère, se trouvent dans un état grave mais stable en soins intensifs à l’hôpital universitaire de Navarre, dans le nord de l’Espagne. Leur sœur, moins...

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.