Boxe : colère des Marocains après la victoire d’une Algérienne trans contre une Marocaine

12 juillet 2023 - 20h00 - Sport - Ecrit par : A.P

Les internautes marocains ont exprimé sur les réseaux sociaux leur indignation suite à la victoire du boxeur transgenre algérien, Imane Khelif, sur la Marocaine Oumaïma Belahbib, en finale des moins de 66 kg aux Jeux sportifs arabes tenus en Algérie.

La victoire d’Imane Khelif a suscité une grosse polémique sur les réseaux sociaux. Les internautes marocains ont dénoncé cette victoire de la boxeuse algérienne, avouant ne pas comprendre pourquoi la Fédération royale marocaine de boxe (FRMB) a autorisé la participation de Belahbib à ce tournoi et à ce duel face à celui qu’ils considèrent comme « un mâle ».

Le directeur technique national, Othmane Fadli, avait pourtant manifesté son opposition à la tenue de ce combat, mais il n’a pas été entendu par les organisateurs, indique une source bien informée au Comité national olympique marocain à H24Info, précisant que ces derniers ont fait participer Imane Khelif, en l’absence d’une décision finale du Tribunal arbitral du sport (TAS) et de la décision d’arrêt officielle de l’IBA, l’Association internationale de boxe amateur.

À lire : Le Maroc derrière la disqualification d’une boxeuse algérienne ?

La même source ajoute que les regards sont tournés vers le Comité international olympique (CIO) à qui il revient d’autoriser, ou non, la boxeuse transgenre à part à Dakar aux épreuves de qualification pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Le Comité national olympique marocain et la FRMB « attendent cette décision avec impatience pour prendre les mesures adéquates à cet effet ».

Pour sa part, le président de la FRMB, Jaouad Belhaj, préfère ne pas se prononcer sur le sujet pour le moment, « en attendant une décision officielle en concertation avec le comité national olympique marocain ». Khelif avait été déjà disqualifiée en mars dernier par l’IBA au championnat du monde de boxe féminine pour non-respect des « critères d’éligibilité », notamment un taux élevé de testostérone dans son organisme.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Boxe

Aller plus loin

La boxeuse marocaine Aya Bozarhoun s’offre deux titres mondiaux

Après avoir remporté deux ceintures mondiales en boxe thaï et K1 à Rome, en Italie, la boxeuse franco-marocaine Aya Bozarhoun se prépare à relever un nouveau défi.

Le Maroc derrière la disqualification d’une boxeuse algérienne ?

La Fédération internationale de la discipline, l’IBA a disqualifié une pugiliste algérienne qui devait participer à la finale des Championnats du monde de boxe féminine, qui se...

Défaite du Wydad Casablanca : Accusations de magie noire

Accusé d’avoir eu recours à la magie noire pour battre le Wydad de Casablanca (1-0) au Grand Stade de Marrakech samedi en Ligue des champions africaine, l’entraîneur...

Khadija El Mardi qualifiée pour la finale du mondial de boxe

La boxeuse marocaine Khadija El Mardi, vice-championne du monde, obtient son ticket pour la finale du championnat mondial de boxe chez les dames, après sa victoire face à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Khadija El Mardi qualifiée pour la finale du mondial de boxe

La boxeuse marocaine Khadija El Mardi, vice-championne du monde, obtient son ticket pour la finale du championnat mondial de boxe chez les dames, après sa victoire face à la Russe Pyatak Diana.

Abu Azaitar, le retour du « Captain Morocco » dans l’octogone

Initialement programmé en mars, le combat de poids moyen contre Sedriques Dumas qui marquera le retour du champion marocain de MMA Abu Azaitar dans l’octogone aura lieu en octobre.

UFC 294 : Abu Azaitar de retour face à Sedriques Dumas (vidéo)

Le champion marocain de MMA Abu Azaitar, 37 ans, est serein pour son combat de poids moyen, ce samedi soir, contre l’Américain Sedriques Dumas.

Des combats clandestins à l’octogone, le parcours atypique de Hamza Allal

Durant une dizaine d’années de sports de combat, Hamza Allal s’est battu à plusieurs reprises dans des combats clandestins. Aujourd’hui, il quitte les rings illégaux pour l’octogone.

Khadija El Mardi : la conquête olympique après la gloire mondiale

Auréolée d’un grand palmarès, la boxeuse marocaine Khadija El Mardi, 32 ans, championne du monde 2023 chez les poids lourds, n’est pas près de raccrocher les gants. Elle dévoile le rêve qu’elle entend encore accomplir.