Le Maroc derrière la disqualification d’une boxeuse algérienne ?

26 mars 2023 - 20h50 - Sport - Ecrit par : S.A

La Fédération internationale de la discipline, l’IBA a disqualifié une pugiliste algérienne qui devait participer à la finale des Championnats du monde de boxe féminine, qui se tiennent à New Delhi jusqu’au 26 mars 2023. La boxeuse semble accuser deux pays notamment le Maroc sans le nommer d’être derrière sa disqualification.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, la Fédération algérienne de boxe a indiqué qu’Imane Khelif n’a pas été autorisée par la Fédération internationale de boxe – IBA – à prendre part à la finale de demain, et ce, pour des raisons médicales. La boxeuse algérienne présente un taux élevé d’hormones sexuelles mâles, les androgènes, et notamment la testostérone.

À lire : Pour l’Algérie, le Maroc n’a jamais remporté le CHAN

La Fédération internationale de boxe – IBA a souvent pris de pareille décision concernant les athlètes. Le cas de l’athlète sud-africaine Caster Semenya en est la parfaite illustration. Celle-ci a constamment été discréditée en raison de son hyperandrogénie. Chaque fois, elle attaque l’IBA devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Plutôt que de faire comme Caster, Imane, préfère, elle, crier au complot.

À lire :L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

« L’Algérie a été victime d’un complot de certaines parties, en particulier de deux pays, pour que notre drapeau ne soit pas hissé et que nous ne remportions pas la médaille d’or », a déclaré la pugiliste algérienne à un média de son pays. Ces deux pays seraient-ils le Maroc et Israël ? Les relations entre Rabat et Alger, qui voit d’un mauvais œil le rapprochement Maroc-État hébreu restent tendues.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Boxe - Inde

Aller plus loin

Boxe : colère des Marocains après la victoire d’une Algérienne trans contre une Marocaine

Les internautes marocains ont exprimé sur les réseaux sociaux leur indignation suite à la victoire du boxeur transgenre algérien, Imane Khelif, sur la Marocaine Oumaïma...

CHAN Algérie 2023 : la CAF donne raison au Maroc

Plus d’un mois après la tenue du Championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN) en Algérie, le jury disciplinaire de la CAF s’est réuni au Caire, pour statuer sur la...

Les raisons de la rancœur de l’Algérie contre le Maroc

La crise maroco-algérienne perdure au grand dam des deux peuples frères. Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences-Po Paris et professeur à la Paris School of Business,...

L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

Jeune Afrique a consacré un article aux récentes accusations que l’Algérie a portées contre le Maroc mais aussi la banque mondiale, après la mise en ligne du dernier rapport de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abu Azaitar, le retour du « Captain Morocco » dans l’octogone

Initialement programmé en mars, le combat de poids moyen contre Sedriques Dumas qui marquera le retour du champion marocain de MMA Abu Azaitar dans l’octogone aura lieu en octobre.

UFC 294 : Abu Azaitar de retour face à Sedriques Dumas (vidéo)

Le champion marocain de MMA Abu Azaitar, 37 ans, est serein pour son combat de poids moyen, ce samedi soir, contre l’Américain Sedriques Dumas.

Khadija El Mardi : la conquête olympique après la gloire mondiale

Auréolée d’un grand palmarès, la boxeuse marocaine Khadija El Mardi, 32 ans, championne du monde 2023 chez les poids lourds, n’est pas près de raccrocher les gants. Elle dévoile le rêve qu’elle entend encore accomplir.

Des combats clandestins à l’octogone, le parcours atypique de Hamza Allal

Durant une dizaine d’années de sports de combat, Hamza Allal s’est battu à plusieurs reprises dans des combats clandestins. Aujourd’hui, il quitte les rings illégaux pour l’octogone.

Khadija El Mardi qualifiée pour la finale du mondial de boxe

La boxeuse marocaine Khadija El Mardi, vice-championne du monde, obtient son ticket pour la finale du championnat mondial de boxe chez les dames, après sa victoire face à la Russe Pyatak Diana.