À l’ONU, l’Algérie porte de graves accusations contre le Maroc

21 mars 2023 - 20h30 - Monde - Ecrit par : S.A

Lors de la 66ᵉ session de la Commission des stupéfiants de l’ONU (CND), l’Algérie par la voix de sa représentante permanente auprès des Nations unies à Vienne, Faouzia Boumaiza Mebarki, a accusé le Maroc de vouloir déstabiliser son pays et des pays de la région à travers le trafic de drogue.

Un discours accusateur devant la 66ᵉ session de la Commission des stupéfiants de l’ONU (CND) tenue à Vienne. L’oratrice, la diplomate algérienne Faouzia Boumaiza Mebarki, évoque le trafic de drogue dans la région et pointe un doigt accusateur vers le Maroc. À l’en croire, l’Algérie a saisi en 2022 plus de 58 tonnes de résine de cannabis en provenance du royaume, ainsi que 5 tonnes d’herbe de cannabis, 94 kilos de graines de cannabis et 2485 plants de cannabis. « Ces chiffres prouvent qu’il y a une vraie stratégie de déstabilisation du pays par le ciblage de sa jeunesse, dit-elle. Malheureusement chaque année, il y a un accroissement des quantités de drogues en provenance du Maroc. » Affirmant que le voisin de l’Ouest, premier producteur mondial de cannabis, est devenu le pays de transit par excellence d’autres drogues, elle souligne que d’autres pays voisins souffrent de ce déferlement.

À lire : L’Algérie accuse le Maroc « d’inonder » son territoire « avec la drogue »

« Ce n’est plus possible de se taire face à l’hostilité croissante du Maroc dont le déferlement de cannabis ainsi que la cocaïne, les psychotropes et l’ecstasy sont un des moyens d’agression », prévient-elle, avant d’expliquer que les laboratoires d’analyse ont établi que le cannabis en provenance du Maroc présentait un taux élevé en Delta-9-Tetrahydroccabinol (THC) se situant à hauteur de 49,5 %. Et de rappeler : « L’Algérie a alerté la communauté internationale sur les répercussions dangereuses de la reclassification du cannabis et de la résine de cannabis. » La diplomate algérienne déplore leur retrait du 4ᵉ Tableau de la Convention internationale unique sur les stupéfiants de 1961, en les maintenant dans le 1ᵉʳ tableau de cet instrument.

Sujets associés : Algérie - Drogues - ONU - Trafic

Aller plus loin

La jalousie de l’Algérie à l’égard du Maroc ne date pas d’aujourd’hui

Dans une interview, Xavier Driencourt, ancien ambassadeur de France en Algérie a non seulement évoqué la jalousie des Algériens à l’égard du Maroc, mais il a également démontré...

« L’Algérie est dans l’excès et ce qui est excessif est insignifiant »

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a réaffirmé la volonté du royaume de trouver une solution au conflit au Sahara dans le cadre de « l’initiative...

Le Maroc derrière la disqualification d’une boxeuse algérienne ?

La Fédération internationale de la discipline, l’IBA a disqualifié une pugiliste algérienne qui devait participer à la finale des Championnats du monde de boxe féminine, qui se...

L’Algérie accuse le Maroc « d’inonder » son territoire « avec la drogue »

Les autorités algiénnes accusent le Maroc d’« inonder » son territoire et les pays voisins de drogues, dans le dessein de les déstabiliser, et de protéger les trafiquants de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.