L’Algérie accuse le Maroc d’avoir manipulé les résultats du Championnat d’Afrique de boxe

22 septembre 2022 - 14h40 - Sport - Ecrit par : P. A

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir tenté de lui faire perdre le titre de champion d’Afrique de boxe en manipulant le classement avec la complicité du Mozambique, pays organisateur de la compétition.

Le championnat d’Afrique de boxe messieurs et dames s’est clôturé à Maputo, la capitale mozambicaine, avec la victoire de l’équipe algérienne. Une victoire qu’aurait tenté d’usurper la fédération du pays organisateur, à l’instigation de la délégation marocaine, accuse TSA Algérie, dénonçant un communiqué hâtif de la fédération mozambicaine qui attribue la victoire à son équipe qui n’a remporté que 7 médailles (5 d’or et 2 de bronze) contre 15 pour les Algériens (4 d’or, 5 d’argent et 6 de bronze).

Selon la même source, la fédération de boxe du Mozambique aurait agi ainsi, à la demande de la délégation marocaine, dans le but de priver l’Algérie de la première place. Pour preuve, elle fait remarquer que l’agence marocaine MAP n’a pas mentionné l’Algérie dans son compte-rendu de l’événement, lequel a été relayé par plusieurs médias marocains et à l’étranger, y compris des médias algériens.

À lire : Jeux Méditerranéens/Boxe : deux médailles pour le Maroc dont une en or

La fédération mozambicaine avait établi un classement plaçant en tête son équipe qui a obtenu le plus de médailles d’or. L’intention «  malveillante  » a été découverte grâce à la vigilance de l’ambassadeur d’Algérie au Mozambique, ce qui a permis de revoir le classement. Dès la fin de la compétition, la représentation diplomatique algérienne a informé les autorités algériennes de la tentative de manipulation et annoncé sur son compte Twitter la victoire de l’équipe algérienne de boxe avec 15 médailles.

La Fédération internationale de boxe (IBA), seule instance habilitée à établir le classement et à le rendre public, a confirmé la victoire de l’Algérie avec un total de 41 points, devant le Mozambique (30 points). Selon un membre de la fédération algérienne, les arbitres auraient subi des pressions des parties marocaines pour faire perdre les pugilistes algériens pendant le tournoi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Boxe - Championnats d’Afrique - Mozambique

Aller plus loin

JO de Tokyo : les raisons derrière le naufrage de la boxe marocaine

La boxe marocaine a révélé une mauvaise gestion caractérisée par un amateurisme qui a fini par exploser aux JO de Tokyo. De lourds investissements pour un résultat décourageant...

Les boxeurs marocains ayant fugué en Pologne dénoncent le chaos qui entoure la discipline au Maroc

Il y a quelques semaines, deux espoirs de la boxe marocaine ont profité de l’opportunité d’une compétition en Pologne pour disparaître dans la nature. Ils ont fait l’objet de...

Jeux Méditerranéens/Boxe : deux médailles pour le Maroc dont une en or

Le vendredi 1ᵉʳ juillet aura porté chance aux pugilistes marocains participant aux jeux méditerranéens qui se déroulent actuellement à Oran. Deux d’entre eux ont remporté deux...

Boxe : colère des Marocains après la victoire d’une Algérienne trans contre une Marocaine

Les internautes marocains ont exprimé sur les réseaux sociaux leur indignation suite à la victoire du boxeur transgenre algérien, Imane Khelif, sur la Marocaine Oumaïma...

Ces articles devraient vous intéresser :

UFC 294 : Abu Azaitar de retour face à Sedriques Dumas (vidéo)

Le champion marocain de MMA Abu Azaitar, 37 ans, est serein pour son combat de poids moyen, ce samedi soir, contre l’Américain Sedriques Dumas.

Des combats clandestins à l’octogone, le parcours atypique de Hamza Allal

Durant une dizaine d’années de sports de combat, Hamza Allal s’est battu à plusieurs reprises dans des combats clandestins. Aujourd’hui, il quitte les rings illégaux pour l’octogone.

Abu Azaitar, le retour du « Captain Morocco » dans l’octogone

Initialement programmé en mars, le combat de poids moyen contre Sedriques Dumas qui marquera le retour du champion marocain de MMA Abu Azaitar dans l’octogone aura lieu en octobre.

Khadija El Mardi : la conquête olympique après la gloire mondiale

Auréolée d’un grand palmarès, la boxeuse marocaine Khadija El Mardi, 32 ans, championne du monde 2023 chez les poids lourds, n’est pas près de raccrocher les gants. Elle dévoile le rêve qu’elle entend encore accomplir.

Khadija El Mardi qualifiée pour la finale du mondial de boxe

La boxeuse marocaine Khadija El Mardi, vice-championne du monde, obtient son ticket pour la finale du championnat mondial de boxe chez les dames, après sa victoire face à la Russe Pyatak Diana.