Maroc : l’astuce des commerçants pour contourner le boycott des dattes algériennes

8 avril 2022 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, les commerçants ont trouvé une astuce pour contourner le boycott des dattes algériennes qui, selon certains internautes, seraient « frelatées et toxiques », parce qu’elles proviennent « des oasis où l’armée française avait effectué des essais nucléaires ».

Selon une source autorisée, le boycott des dattes algériennes est bien suivi dans les souks de la plupart des villes marocaines. Fort de ce constat, des courtiers et des professionnels de produits alimentaires ont trouvé une astuce pour contourner cette campagne de boycott lancée sur les réseaux sociaux quelques jours avant le début du mois de ramadan. Ils procèdent au reconditionnement de tonnes de dattes algériennes dans des dépôts clandestins situés dans les zones périphériques, fait savoir le quotidien arabophone Assabah. Remballées dans des paquets sans spécification de leur origine, plusieurs marques de dattes algériennes sont revendues sur les marchés nationaux, fait-on également savoir.

À lire : Des dattes algériennes frelatées et toxiques sur le marché marocain ?

D’autres fraudeurs ont opté pour le reconditionnement de ces dattes dans des paquets estampillés d’origine tunisienne ou marocaine et la réduction de leur prix afin d’attirer les consommateurs. Pour écouler aisément le produit, de grands importateurs ont également lancé une campagne de publicité sur les réseaux sociaux. Ceux-ci récusent catégoriquement les rapports qui indiquent que les dattes algériennes contiennent des produits chimiques cancérigènes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Agriculture - Alimentation - Boycott

Aller plus loin

Appel au boycott des dattes israéliennes pendant le Ramadan

Une association musulmane basée en Grande-Bretagne appelle les musulmans d’Europe au boycott des dattes israéliennes pendant le Ramadan, en signe de solidarité avec les...

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Maroc : flambée des prix des dattes à la veille du mois de ramadan

À l’approche du mois de ramadan, les prix des dattes connaissent une flambée au Maroc en raison, notamment, de la sécheresse qui touche le royaume.

Les raisons du boycott des dattes algériennes au Maroc

À quelques jours du début du ramadan, une nouvelle campagne de boycott des dattes algériennes a été lancée au Maroc parce qu’elles représenteraient un grand danger pour la santé.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains professionnels.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.