Les raisons du boycott des dattes algériennes au Maroc

23 mars 2022 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

À quelques jours du début du ramadan, une nouvelle campagne de boycott des dattes algériennes a été lancée au Maroc parce qu’elles représenteraient un grand danger pour la santé.

Plusieurs sources appellent au boycott des dattes algériennes non pas pour des raisons politiques, mais surtout parce qu’elles seraient cancérigènes, rapporte Assabah. Ces dattes présentent des risques pour la santé parce qu’elles ont été en partie cultivées dans des zones connues « pour avoir abrité à partir des années 60 des essais nucléaires français, ce qui a causé une pollution radioactive qui se transmet aujourd’hui encore aux plantations, et donc aux dattes ». Les dattes algériennes ont aussi une mauvaise réputation en Angleterre, où elles sont soupçonnées de causer des formes d’hépatite aux consommateurs. Ce fruit a été d’ailleurs interdit par une grande chaîne de distribution. Au Maroc, les autorités sanitaires avaient entre-temps découvert que plusieurs tonnes de dattes algériennes saisies dans un entrepôt près de Casablanca contenaient un produit conservateur non autorisé.

À lire : Nouvelle campagne de boycott des dattes algériennes au Maroc

Fort de ces constats, une campagne de boycott de ce produit a été lancée. Les autorités sont appelées à privilégier la consommation de dattes marocaines connues pour leur qualité et à œuvrer pour une meilleure structuration des circuits de distribution « afin de permettre de mieux valoriser le produit local, et d’en faire un atout pour l’économie nationale à l’export ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Ramadan 2024 - Agriculture - Alimentation

Aller plus loin

Le gouvernement marocain s’exprime sur la « dangerosité » des dattes algériennes

Le gouvernement a réagi à la rumeur concernant la dangerosité des dattes importées par le Maroc, notamment en provenance d’Algérie. Celles-ci font l’objet d’une campagne de...

Appel au boycott des dattes israéliennes pendant le Ramadan

Une association musulmane basée en Grande-Bretagne appelle les musulmans d’Europe au boycott des dattes israéliennes pendant le Ramadan, en signe de solidarité avec les...

Au Maroc, un nouvel appel au boycott des dattes algériennes

Alors que le mois de ramadan débute dans quelques jours, l’importation et la commercialisation des dattes algériennes pourraient être interdites au Maroc. Des députés de...

Maroc : l’astuce des commerçants pour contourner le boycott des dattes algériennes

Au Maroc, les commerçants ont trouvé une astuce pour contourner le boycott des dattes algériennes qui, selon certains internautes, seraient « frelatées et toxiques », parce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est connu au Maroc sous le nom de "Tramdena". Quelqu’un de "mramden", est...

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.