L’assaut de Sebta est une « démonstration de force » du Maroc, selon le CNI espagnol

28 mai 2021 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : S.A

Les services secrets espagnols (CNI) poursuivent leur enquête sur l’arrivée de près de 10 000 Marocains à Sebta. L’admission d’urgence de Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño sous fausse identité, le 18 avril dernier demeure une source de tensions entre le Maroc et l’Espagne.

Okdiario revient sur les tensions entre l’Espagne et le Maroc. Selon le site espagnol, les services de renseignements espagnols mènent toujours leur enquête sur l’arrivée massive des migrants à Sebta et redoutent qu’une situation similaire se reproduise. « Ce qui s’est passé à Sebta est davantage considéré comme une démonstration de force de la part du Maroc que comme une riposte à l’accueil du chef du Polisario », commente Okdiario.

« Si l’assaut contre la clôture de Sebta a été qualifié de geste calculé résultant de la stratégie du royaume du Maroc, les événements survenus immédiatement à Melilla ont été davantage interprétés comme un acte d’imitation », analyse-t-on.

À Sebta, tout a été préparé des jours, voire des semaines auparavant, explique l’auteur de l’article citant ses sources au sein du renseignement. Alors que Rabat avait exprimé sa colère et mis en garde l’Espagne suite à l’admission d’urgence du leader du Polisario dans un hôpital de Logroño, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne, le 18 avril dernier, Madrid semble avoir fait la sourde oreille et en paie le prix fort. De plus, les autorités espagnoles « refusent d’avouer que l’accueil de Brahim Ghali a été une maladresse diplomatique imprudente », fait remarquer Okdiario.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Enquête - Brahim Ghali

Aller plus loin

Pour près d’un quart des Espagnols, Sebta et Melilla redeviendront des villes marocaines

En tout, 20,3 % des Espagnols pensent que Sebta et Melilla seront à nouveau marocaines dans 20 ans. C’est ce que révèle un sondage réalisé par le Centre de recherche...

Des mineurs marocains dans une situation déplorable à Ceuta

Des mineurs marocains qui se trouvent toujours dans l’enclave espagnole de Ceuta subissent des traitements inhumains. Ils sont victimes de racisme et d’agressions en tout genre.

Assaut de Melilla : l’Espagne critique la passivité du Maroc (vidéo)

La tentative d’entrée de quelque 2500 migrants, en très grande majorité d’origine subsaharienne, à Melilla, dans la journée du mercredi 2 mars, est vue d’un mauvais œil de la...

Près d’un millier de mineurs migrants toujours à l’abandon à Ceuta

La situation est toujours tendue à Sebta. Quelques jours après l’arrivée massive de migrants, environ un millier d’entre eux, principalement des mineurs et d’adolescents se...

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.