Maroc : quel est le budget du palais royal ?

27 octobre 2022 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le budget alloué au palais royal, d’environ 2,8 milliards de dirhams, ne semble pas élevé et est «  mérité  », selon la grande majorité des Marocains.

Contrairement au Royaume-Uni, la monarchie au Maroc est une propriété de l’Exécutif qui apporte une contribution inestimable au royaume en termes de stabilité politique et institutionnelle, de cohésion sociale, de rayonnement international, etc., fait savoir Jeune Afrique, citant un analyste économique marocain.

Selon les données du ministère marocain des Finances, le budget alloué à la famille royale comporte deux rubriques, l’une titrée « Sa Majesté le Roi  », bénéficiant de 543,4 millions de dirhams, et l’autre dénommée « Palais Royal » coûtant 2,2 milliards de dirhams.

À lire : Maroc : quel est le budget du palais royal pour 2022 ?

Sur les 543,4 millions de dirhams alloués à « Sa Majesté le Roi », 26,2 millions sont dédiés au salaire du Roi et des membres de sa famille immédiate, ainsi qu’aux pensions allouées à ces derniers, et 517 millions sont affectés aux « Équipements et dépenses divers » dont le parc automobile royal, les réceptions en l’honneur d’invités de marque ou de récompenses destinées au roi ou à des membres de la famille royale.

Le budget alloué au palais royal marocain n’a pas augmenté depuis plus de dix ans, « malgré l’expansion de la famille royale et l’accélération de l’inflation », note le journal, ajoutant que pour la grande majorité des Marocains, la famille royale, garante de la stabilité et de l’unité du royaume, mérite ce budget.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Budget - Famille royale marocaine - Palais royal Maroc - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des...

Polémique après les propos d’un député RNI sur le roi Mohammed VI

Alors qu’il prenait la défense du gouvernement, un député du Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir, a, lors de la discussion sur la flambée des prix,...

Maroc : quel est le budget du palais royal pour 2022 ?

Le budget du palais royal s’élève 543 millions de dirhams, selon le projet de loi de finances 2022 adopté lundi dernier par le gouvernement. Ce même montant était alloué à...

Lahcen Belyamani, médecin personnel du roi Mohammed VI, directeur de la clinique du palais royal

Le professeur Lahcen Belyamani est le médecin personnel du roi Mohammed VI. Il a été également nommé directeur de la clinique du palais royal.

Ces articles devraient vous intéresser :

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

Selon le projet de Loi de finances 2023, le trésor public prévoit d’enregistrer des revenus venant des diverses taxes en vigueur sur la cigarette et l’alcool, de l’ordre de 14,4 milliards de dirhams.

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Le PLF 2023 adopté par le conseil de gouvernement

Au lendemain du conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, le conseil de gouvernement s’est réuni à Rabat et a procédé à l’adoption du projet de loi de finances (PLF) au titre de l’année 2023 et les textes l’accompagnant.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Impôts : Marocains, ce qui vous attend en 2024 !

Au Maroc, de nombreuses mesures fiscales majeures de la loi de finances 2024 ont été actées pour la nouvelle année, puis publiées au Bulletin officiel n° 7259 bis, daté du 25 décembre 2023. Voici ce qu’il faut retenir.

La majorité des avocats marocains ne payent pas d’impôts

Face à la polémique liée à l’imposition des avocats, annoncée dans le PLF 2023, le gouvernement a dévoilé des chiffres inquiétants sur l’évasion fiscale constatée au sein de cette profession libérale.

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...