Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

3 novembre 2022 - 09h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

S’exprimant au parlement lors de la présentation du budget du secteur pour le prochain exercice budgétaire, la ministre du tourisme Fatima-Zahra Ammor a dévoilé sa vision touristique post-pandémique et les mesures prises à cet effet dans le PLF 2023.

À l’en croire, le Maroc veut atteindre 26 millions de touristes d’ici 2030, grâce à la relance impulsée par l’exécutif et aux actions concertées de tous les acteurs. Dans ce sens, le gouvernement mobilisera de nouveaux moyens l’année prochaine, avec une part importante aux investissements, rappelle le journal Aujourd’hui le Maroc. Concrètement, le budget prévisionnel alloué au département du tourisme se chiffre à plus de 691,7 millions de dirhams en 2023, alors que le budget prévisionnel consacré à l’investissement pour le tourisme s’établit à 628,56 millions de dirhams.

A lire : Maroc : le secteur du tourisme fait un retour en force

Dans sa feuille de route, le gouvernement entend également accélérer les mesures portant sur le marketing et la promotion pour augmenter les arrivées de touristes. A cela s’ajoute un appui technique et financier dans le cadre de conventions signées ou en cours de signature pour le développement du produit touristique. Un accent particulier sera mis sur la reprise des études liées au secteur du tourisme après une interruption de deux ans.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Loi de finances (PLF 2024 Maroc) - Fatim-Zahra Ammor

Aller plus loin

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la...

La reprise du tourisme marocain boostée par les MRE

L’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a fortement contribué à la forte embellie du tourisme marocain frappé de pleins fouets par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : le tourisme interne, un levier de relance post-Covid ?

Le tourisme interne se révèle être un levier de relance post-Covid. C’est du moins ce qu’affirme la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) du ministère de...

Tourisme : « Aji » et « We are Open » pour booster la destination Maroc

Poursuivant son plan marketing mis en place pour impulser la reprise des activités, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé deux campagnes simultanées pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Une vague d’embauches publiques attendue en 2024

L’État marocain prévoit en 2024 la création de 30 034 postes dans les ministères et institutions publiques, révèle le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme qui confirment l’embellie.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Tourisme : Le Maroc vise le Top 10 mondial

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté son plan d’action ambitieux pour la période 2023-2026 lors d’une nouvelle édition des « Tourism Marketing Days » qui s’est tenue à Rabat le 4 avril. Intitulé « Light In Action », ce plan d’action...

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Fisc : Le Maroc ajuste l’IS et l’IR dans la Loi de finances 2024

Au Maroc, des ajustements ont été apportés à l’Impôt sur les sociétés (IS) et l’Impôt sur le revenu (IR) dans le cadre de la Loi de finances 2024.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.