Recherche

Le câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni sera construit plus tôt que prévu

© Copyright : DR

1er mai 2022 - 16h20 - Economie - Par: S.A

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni avant 2030. Elle a annoncé une nouvelle date pour la réalisation effective de ce méga-projet.

« Si le projet est lancé avant la fin cette année, l’électricité commencera à circuler en 2027 et le projet pourra tourner à son potentiel maximum en 2030 », a déclaré Sir Dave Lewis, président de la société spécialisée en énergie propre Xlinks dans le « Business podcast » d’Ian King sur Sky News. Selon lui, le Sahara marocain est « l’un des meilleurs endroits au monde pour générer de l’énergie verte » puisqu’il jouit d’un soleil éclatant mais aussi de beaucoup de vent en fin de journée ce qui permet d’accroître significativement la période de production d’énergie jusqu’à 18 heures par jour.

À lire : Où en est le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni ?

Il a assuré que ce câble fournira de l’énergie à un prix plus intéressant que celui que le Royaume-Uni paiera pour sa future centrale nucléaire Hinkley Point C. « L’énergie qui viendra du Maroc dans le cadre du projet de Xlinks sera à 48 livres le mégawatt-heure, contre 92,5 livre/MWH à prévoir pour l’énergie provenant de Hinkley Point C », a précisé Sir Dave Lewis, faisant savoir que trois nouvelles usines seront construites au Royaume-Uni dans le cadre de ce projet dont le coût de financement s’élève environ 16 milliards de livres. La moitié de ce financement servira à la fabrication du câble et les liaisons.

Mots clés: Grande-Bretagne , Energie solaire

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact