Caftan : le Maroc dépose une plainte contre l’Algérie à l’UNESCO

21 mai 2024 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc vient de déposer auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) une plainte contre l’Algérie qui veut s’approprier le Caftan marocain.

La plainte a été déposée par le ministère marocain de la Jeunesse, de la culture et de la communication, en coordination avec la Délégation permanente du Maroc auprès de l’UNESCO, ont indiqué des sources à Hespress. Elle fait suite à l’introduction d’un dossier déposé par l’Algérie à l’institution spécialisée en vue de la reconnaissance de vêtements traditionnels algériens, dont le caftan marocain, précise-t-on.

À lire : Patrimoine : le Maroc se protège de l’Algérie

Dans cette plainte signée par le ministre de la Culture, Mohamed Mehdi Bensaid, et adressée à la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, les autorités marocaines dénoncent l’appropriation par l’Algérie du Caftan de « Ntaa de Fès ». Le pays d’Abdelmadjid Tebboune aurait présenté l’image de ce caftan marocain, volé dans un musée à Amsterdam, dans un dossier qu’il entend soumettre au comité gouvernemental chargé de la préservation du patrimoine immatériel.

À lire : L’Algérie veut s’approprier le caftan marocain

Le Maroc demande le retrait de l’image de son Caftan du dossier algérien, rappelant que le royaume reste très attaché à son patrimoine culturel qui fait partie intégrante de son identité. Les autorités marocaines appellent aussi les services compétents de l’UNESCO à la vigilance dans le traitement des dossiers qui leur sont soumis afin d’éviter des cas d’appropriations du patrimoine culturel d’un pays par un autre.

Pour finir, le Maroc assure qu’il défendra son patrimoine par tous les moyens et n’acceptera aucune « exploitation » de la Convention de 2003 portant sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Unesco - Caftan marocain - Algérie - Plainte

Aller plus loin

Patrimoine : le Maroc se protège de l’Algérie

Après la tentative d’appropriation algérienne du caftan Ntaâ » de Fès, le Maroc a décidé de protéger son patrimoine immatériel composé de nombreux savoir-faire ancestraux. Des...

L’Algérie cherche à s’approprier le caftan marocain

Bon nombre d’internautes algériens affirment avec force que le caftan et de la djellaba sont algériens, créant ainsi une vaine polémique. Un journaliste algérien tente d’y...

Patrimoine culturel : Rachida Dati soutient le Maroc contre l’Algérie

Alors que les frictions se multiplient entre les Marocains et les Algériens sur le caftan et le zellige, Rachida Dati, ministre française de la Culture, apporte son soutien au...

L’Algérie veut s’approprier le caftan marocain

Le Maroc entend mener toutes les démarches nécessaires pour dénoncer la présence d’une photo du caftan marocain dans le dossier algérien d’inscription à l’UNESCO de « la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut inscrire le caftan sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Maroc s’active pour l’inscription du caftan sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Un atelier a été organisé en ce sens.