Cannabis : le Maroc à la conquête du monde

19 juin 2023 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc veut participer au marché mondial de cannabis en forte croissance, après l’adoption en 2021 d’une loi pour rendre licite la culture et le commerce du cannabis à des fins médicales, cosmétiques et industrielles.

Le Maroc a adopté ce texte pour améliorer les conditions de vie des producteurs du cannabis et créer de nouveaux emplois dans les régions où sa culture est autorisée. La culture du cannabis au Maroc est passée de 134 000 hectares en 2003 à 47 000 en 2015, selon le ministère de l’Intérieur. L’Agence nationale de régulation des activités du cannabis (ANRAC) a été créée pour mettre en œuvre la stratégie de l’État, rappelle Maroc Diplomatique.

À lire : Le Maroc autorise l’importation des premières graines de cannabis à usage légal

Mais au-delà de l’aspect socio-économique de cette réforme majeure, le Maroc, l’un des plus grands producteurs de cannabis au monde, ambitionne de participer au marché mondial du cannabis en forte croissance. Le marché du cannabis devrait dépasser les 16 milliards de dollars d’ici à 2023 et près de 66 milliards de dollars d’ici à 2030, selon certains experts.

À lire : Maroc : un grand pas après la légalisation de la culture du cannabis à usage médical

Pour d’autres experts, plus optimistes, le marché mondial du cannabis devrait atteindre plus de 230 milliards de dollars d’ici 2030 et plus de 77 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. L’Europe contribuerait pour 60 % à la croissance du marché. Une aubaine pour le Maroc.

Sujets associés : Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Cannabis - Légalisation du cannabis au Maroc

Aller plus loin

Le Maroc autorise l’importation des premières graines de cannabis à usage légal

Le Maroc a délivré lundi la première autorisation d’importation de graines de cannabis destinées à une vingtaine d’agriculteurs qui ont souhaité se lancer dans la culture licite...

Maroc : un grand pas après la légalisation de la culture du cannabis à usage médical

Le décret portant application de certaines mesures relatives à l’usage licite du cannabis au Maroc, notamment les régions autorisées pour sa culture et sa production est...

Maroc : plaidoyer pour une légalisation du cannabis thérapeutique

Des acteurs pharmaceutiques ont lancé un appel à la légalisation du cannabis thérapeutique au Maroc, demandant également aux autorités de soutenir les investissements dans la...

Maroc : la loi sur la légalisation du cannabis renforcée

Le Maroc a renforcé son arsenal juridique relatif aux usages licites du cannabis. Six nouvelles décisions ont été prises, jeudi, complétant la loi votée en la matière.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Maroc : des barons de la drogue profitent de la légalisation de la culture du cannabis

La récente légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique au Maroc serait déjà source de malaise. Des observateurs alertent sur la survie de la filière, évoquant des craintes de blanchiment d’argent par des barons de la drogue.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Maroc : Laftit veut mettre fin à « l’héritage » des agréments de taxis

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a décidé d’encadrer le transfert des agréments des taxis. De nouvelles conditions ont été ainsi définies.

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...