Cannabis : le Maroc à la conquête du monde

19 juin 2023 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc veut participer au marché mondial de cannabis en forte croissance, après l’adoption en 2021 d’une loi pour rendre licite la culture et le commerce du cannabis à des fins médicales, cosmétiques et industrielles.

Le Maroc a adopté ce texte pour améliorer les conditions de vie des producteurs du cannabis et créer de nouveaux emplois dans les régions où sa culture est autorisée. La culture du cannabis au Maroc est passée de 134 000 hectares en 2003 à 47 000 en 2015, selon le ministère de l’Intérieur. L’Agence nationale de régulation des activités du cannabis (ANRAC) a été créée pour mettre en œuvre la stratégie de l’État, rappelle Maroc Diplomatique.

À lire : Le Maroc autorise l’importation des premières graines de cannabis à usage légal

Mais au-delà de l’aspect socio-économique de cette réforme majeure, le Maroc, l’un des plus grands producteurs de cannabis au monde, ambitionne de participer au marché mondial du cannabis en forte croissance. Le marché du cannabis devrait dépasser les 16 milliards de dollars d’ici à 2023 et près de 66 milliards de dollars d’ici à 2030, selon certains experts.

À lire : Maroc : un grand pas après la légalisation de la culture du cannabis à usage médical

Pour d’autres experts, plus optimistes, le marché mondial du cannabis devrait atteindre plus de 230 milliards de dollars d’ici 2030 et plus de 77 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. L’Europe contribuerait pour 60 % à la croissance du marché. Une aubaine pour le Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Cannabis - Légalisation du cannabis au Maroc

Aller plus loin

Le Maroc autorise l’importation des premières graines de cannabis à usage légal

Le Maroc a délivré lundi la première autorisation d’importation de graines de cannabis destinées à une vingtaine d’agriculteurs qui ont souhaité se lancer dans la culture licite...

Maroc : plaidoyer pour une légalisation du cannabis thérapeutique

Des acteurs pharmaceutiques ont lancé un appel à la légalisation du cannabis thérapeutique au Maroc, demandant également aux autorités de soutenir les investissements dans la...

Maroc : un grand pas après la légalisation de la culture du cannabis à usage médical

Le décret portant application de certaines mesures relatives à l’usage licite du cannabis au Maroc, notamment les régions autorisées pour sa culture et sa production est...

Maroc : la loi sur la légalisation du cannabis renforcée

Le Maroc a renforcé son arsenal juridique relatif aux usages licites du cannabis. Six nouvelles décisions ont été prises, jeudi, complétant la loi votée en la matière.

Ces articles devraient vous intéresser :

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Maroc : bonne nouvelle pour ceux qui aiment les Hammams

Les Marocains pourront fréquenter les hammams, restés en partie fermés depuis plusieurs semaines suite à une note du ministère de l’Intérieur, pendant le ramadan. Dimanche, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que le mois sacré...

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.