Recherche

Casa : arrestation de Robert Richard et avis de recherche de Khalid El Haddad

© Copyright : DR

4 juin 2003 - 08h55 - Maroc - Par:

Les investigations et les recherches menées par les éléments de la police judiciaire se poursuivent de manière soutenue et approfondie sous la supervision et le contrôle du Parquet pour l’identification de tous les éléments directement impliqués ou ayant une relation avec les événements sanglants qui ont eu lieu à Casablanca le vendredi 16 mai dernier. Alors que les autorités viennent de lancer un avis de recherche de Khalid El Haddad, alias « Khalid Ibn El Oualid » qui est poursuivi dans le cadre de l’enquête sur les attentats perpétrés à Casablanca, le ressortissant français, Robert Richard Antoine Pierre, alias « Lhaj », alias « Abou Abderrahmane », recherché depuis 48 heures dans le cadre des attentats terroristes du 16 mai à Casablanca, a été arrêté par la police hier à Tanger.

Les autorités marocaines avaient lancé un avis de recherche contre cet individu qualifié de dangereux et qui est impliqué dans les actes criminels qui ont fait 43 morts et une centaine de blessés.
Aucune précision n’avait encore été fournie sur la personnalité du suspect et sur son rôle dans la filière terroriste, marocaine ou internationale.
L’arrestation de Robert Richard Antoine Pierre constitue une première « piste étrangère » dans une enquête qui n’avait concerné jusqu’ici que des suspects marocains.
C’est aussi le premier indice, pour les autorités, vers la concrétisation de la thèse qui évoque des connexions du groupe qui a commis les attentats avec un réseau international ainsi que la présence d’une « main étrangère » derrière les attentats.
A signaler que le dénommé Mohamed Fizazi a été déféré samedi dernier devant le Parquet et que douze nouveaux prévenus, impliqués dans les attentats terroristes du 16 mai à Casablanca, ont comparu lundi dernier devant le juge d’instruction.
Ces individus sont accusés d’avoir été préparés pour des attentats-suicide visant des villes comme Marrakech, Agadir et Essaouira.
Des arrestations sont annoncées presque tous les jours et concernent aussi bien des candidats-kamikazes que divers individus arrêtés dans les milieux extrémistes de différentes villes. Les suspects seront jugés selon la loi antiterroriste entrée en vigueur le 29 mai, date de sa parution dans le Bulletin officiel.

Mustapha Moulay, Lematin.ma

Mots clés: Casablanca , Terrorisme , Attentats de Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact