Casablanca : des bulldozers pour déloger de force les habitants des bidonvilles

5 juin 2014 - 16h05 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Une vraie bataille a eu lieu mardi entre les forces de l’ordre et les habitants de Carrières centrales, à Casablanca. Jets de pierre, blessures, arrestations. Les autorités souhaitaient démolir les baraques et ont réussi à en détruire 42, sans prendre, apparemment, en considération les effets personnels qui étaient dedans. Les bulldozers ne font pas de chichi.

Selon Assabah, les violences ont fait plusieurs blessés, dont quatre policiers. Une cinquante de personnes ont été interpellées et, jusqu’à hier, 19 étaient toujours en garde à vue.

Une personne interviewée par l’AFP déclare : « Ils sont entrés dans les maisons et nous ont demandé d’évacuer. Certains ont refusé et ont été sortis de force. Des jeunes ont riposté par des jets de pierres. Des personnes ont été blessées, d’autres arrêtées ».

Toujours selon la même source après le passage des bulldozers, des habitants se sont mis à fouiller dans les ruines, cherchant sans doute des effets personnels.

Les habitants craignent le retour des forces d’autorité et se demandent s’il y a des solutions à leur cas puisque l’Etat commence à prendre des décisions draconiennes. Par contre, de nombreuses familles, malgré ces actes extrêmes des autorités, affirment qu’elles ne quitteront pas les lieux si nouvel assaut il y a.

En ce qui concerne les autorités, elles comptent bien rayer de la surface de la terre l’ensemble des bidonvilles de l’agglomération d’ici 2017.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Police marocaine

Aller plus loin

Salé : les bidonvilles détruits, les familles relogées

Douar Brahma, l’un des plus grands bidonvilles de Salé, est en cours d’évacuation. Les autorités locales procèdent au relogement des populations.

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...