Recherche

Casablanca : le coronavirus fait tourner « Derb Omar » au ralenti

© Copyright : DR

10 mars 2020 - 21h30 - Economie

L’arrêt des exportations chinoises à cause du coronavirus n’arrange pas les affaires de "Derb Omar", le quartier commercial de Casablanca. Il y a fort à craindre pour les chiffres d’affaires des usagers de ce centre commercial géant si des solutions ne sont pas très vite trouvées pour contrer le virus.

Le quartier commercial "Derb Omar" tourne au ralenti depuis l’apparition du coronavirus. Une situation qui a sérieusement impacté les activités d’importation et de distribution de marchandises en provenance de Chine. Les marchandises importées de ce pays, en particulier celles en plastique, les jouets et les tissus, commencent à manquer ; ce qui va affecter également les détaillants.

Nourrissant l’espoir que le coronavirus sera éliminé, Abderrahman, un commerçant de "Derb Omar", a confié que plusieurs grands magasins sont en rupture de stock de marchandises chinoises, alors qu’ils ne sont pas en mesure d’en importer d’autres à cause de l’épidémie.

Pendant ce temps, les prix de certaines marchandises, à cause de leur rareté et de la spéculation, pourraient connaître une hausse vertigineuse. Aussi est-il observé, une baisse considérable des fréquentations du quartier commercial, qui jadis, connaissait une affluence sans pareil. Selon Hespress, après l’annonce du premier cas de coronavirus à Casablanca, plusieurs autres centres commerciaux de la capitale économique tournent également au ralenti depuis quelques semaines.

Mots clés: Casablanca , Crise économique , Déficit , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact