Casablanca se barricade pour contrôler l’épidémie du coronavirus

24 octobre 2020 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

La hausse inquiétante des cas de contamination au Covid-19 à Casablanca a poussé les autorités locales à durcir les conditions d’accès et de passage dans la ville. Tout contrevenant sera passible d’une lourde amende.

Le bilan des contaminations à Casablanca au cours de ces dernières 72 heures fait froid dans le dos : 4142 personnes testées positives et 45 décès. Interpellé, le préfet de police a décliné les nouvelles mesures mises en place pour lutter contre l’épidémie dans cette ville, épicentre du Covid-19.

Selon Abdellah El Ouardi, les barrages ont été installés au niveau des différentes entrées et sorties de la ville. À l’en croire, tout véhicule ne disposant pas de l’autorisation obligatoire de déplacement devra faire demi-tour et est passible d’une amende de 300 DH.

Au dire du préfet, tous les véhicules y compris les autocars sont systématiquement contrôlés. Quant aux passagers ne disposant pas d’autorisation, ils sont également refoulés.

Aussi a-t-il rappelé que les véhicules qui n’empruntent pas l’autoroute et qui transitent par la métropole sont également concernés par ces mesures restrictives.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Rabat se protège des Casablancais

Les Casablancais sont interdits d’entrer dans certains quartiers de Rabat, même munis de l’autorisation exceptionnelle de déplacement. Ainsi en ont décidé les autorités locales,...

Covid-19 : comment sauver Casablanca ?

La situation épidémiologique à Casablanca était au menu d’une rencontre entre le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le wali, les gouverneurs des provinces et des...

Maroc : une nouvelle ville confinée

Le nord du Maroc est pleine tourmente à cause de la flambée des cas de contamination au Covid-19. Les habitants de la ville de Tétouan doivent faire face à de nouvelles mesures...

Deux semaines de couvre-feu supplémentaires pour Casablanca

Casablanca sera encore bouclée pendant deux semaines supplémentaires en raison de la recrudescence des nouvelles contaminations dues au coronavirus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.