Recherche

Le cauchemar des Lions de l’Atlas après la CAN

© Copyright : DR

6 août 2019 - 18h20 - Sport

Le retour à la réalité, après la sortie humiliante de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019, est assez éprouvant pour plusieurs internationaux marocains. Si, pour certains, il est difficile de renouer avec la compétition, d’autres, en revanche, ont perdu leur place de titulaire au sein de leur club.

Diverses fortunes pour les internationaux marocains après la CAN 2019. Ceux-ci traversent une difficile épreuve après leur débâcle face au Bénin en huitièmes de finale, rapporte le site Le360.ma.

Medhi Benatia du Qatar, Younès Belhanda du Galatasaray, Romain Saïs de Wolverhampton, Marwan Da Costa de l’Ittijad, Nordine Amrabat d’An-Nassr, Mbark Boussoufa, sans compter les Marocains de l’Ajax, sont confrontés à diverses situations éprouvantes. Ils n’arrivent plus à convaincre sur le gazon vert.

Les mauvaises prestations du capitaine des Lions de l’Atlas, Medhi Benatia, au Qatar, ne rassurent pas le coach portugais, Rui Faria, qui ne manque pas de le laisser sur le banc de touche. Cette mauvaise passe est également vécue au Galatassaray par Younès Belhanda en passe d’être vendu à un club saoudien. Du côté de Wolverhampton, Romain Saïs a tout simplement été mis à l’écart lors de la tournée américaine. En ce qui concerne le défenseur des Lions de l’Atlas, Marwan Da Costa, il a été aussi relégué au banc de touche par son club de l’Ittihad, qui souhaiterait d’ailleurs le vendre au club saoudien d’Al Hilal. Après la CAN 2019, Mbark Boussoufa demeure sans club, tandis que Nordine Amrabat manque aux appels de l’entraîneur d’An-Nassr.

Au niveau de l’Ajax, c’est le chemin de croix pour les cadres marocains. Hakim Ziyech, lui, reste malgré tout. Son projet de transfert vers un grand club européen n’est plus d’actualité.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact