Les demandes de divorce explosent au Maroc

12 septembre 2022 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Au Maroc, les unions sont moins durables, car les séparations et les divorces ne se cessent de se multiplier. Quelles en sont les causes ?

Crise sanitaire, disparités sociales et intellectuelles entre les conjoints, immaturité de certains jeunes couples, manque de communication, violence à l’égard des femmes… Ce sont les facteurs qui expliquent la hausse du nombre de divorces au cours de 2020 et 2021. En tout, 135 724 divorces ont été prononcés en 2021 contre 76936 l’année antérieure, fait savoir La Vie éco. Il a été constaté que le nombre de divorce a augmenté depuis l’entrée en vigueur en 2004 de la Moudawana. Il s’agit de l’introduction de nouvelles dispositions allégeant les procédures de divorce et surtout accordant plus de liberté aux femmes de demander le divorce. En 2005, 28 232 divorces avaient été enregistrés, tandis que 270 divorces hebdomadaires ont été prononcés en 2017, en raison des rectifications apportées au Code de la famille.

À lire :Le divorce par procuration désormais possible au Maroc

Selon les professionnels du secteur, la pandémie de Covid-19 est à l’origine de l’actuelle hausse des divorces. « Durant le confinement, les familles et les couples, en particulier, ont été soumis à une très grande pression due notamment à la promiscuité et à la baisse des revenus. Ce qui n’a pas manqué de créer des conflits qui ont malheureusement abouti à des séparations », explique Asmaa Mouden, avocate spécialisée en droit de la famille et présidente du Réseau « Chmel » créé en 2017 et regroupant trente centres d’écoute et de soutien aux femmes en situation difficile.

Sujets associés : Divorce

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les divorces en nette augmentation au Maroc

Depuis la mise en place du «  nouveau  » Code de la famille, le Maroc fait face à une forte augmentation des cas de divorces.

Après avoir demandé le divorce de son milliardaire de mari, Laila Charani regrette

Divorcée depuis quelques mois, la top model marocaine Laila Charani exprime des regrets et compte renouer avec son ex-mari, l’homme d’affaires nigérian Ned...

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle...

Divorcée, l’influenceuse Maya en quête de recette pour elle-même

Le mariage de la célèbre danseuse Maya n’a duré que le temps d’un feu de paille. Divorcée, l’influenceuse qui donne des conseils aux femmes pour dominer leurs maris est en quête de...

Nous vous recommandons

Divorce

Maroc : sa femme enceinte, le juge rejette sa demande de divorce

Le tribunal de la famille de Safi a rejeté la demande d’un Marocain qui a décidé de divorcer alors que son épouse est enceinte. Pour le juge, une dissolution du mariage priverait l’enfant de son droit d’être entouré de ses deux parents au moment de la...

Un Belge condamné à 8 ans de prison au Maroc, il crie au complot

Un ressortissant belge a été condamné, jeudi, à huit ans de prison par la cour d’appel de Meknès pour des faits d’abus sexuels dans le milieu familial. Les accusations ont été portées contre lui par son ex-femme, d’origine...

Divorce de Loubna Abidar

L’actrice marocaine Loubna Abidar vient d’annoncer le divorce d’avec son mari après quatre ans de vie commune.

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

Le divorce de Said Aouita officialisé

Après 37 ans de mariage, l’ancien champion mondial d’athlétisme, Said Aouita, et son épouse Khadija Askhir ont signé leur divorce. La demande de conciliation présentée par Aouita n’aurait pas abouti.