Les demandes de divorce explosent au Maroc

12 septembre 2022 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, les unions sont moins durables, car les séparations et les divorces ne se cessent de se multiplier. Quelles en sont les causes ?

Crise sanitaire, disparités sociales et intellectuelles entre les conjoints, immaturité de certains jeunes couples, manque de communication, violence à l’égard des femmes… Ce sont les facteurs qui expliquent la hausse du nombre de divorces au cours de 2020 et 2021. En tout, 135 724 divorces ont été prononcés en 2021 contre 76936 l’année antérieure, fait savoir La Vie éco. Il a été constaté que le nombre de divorce a augmenté depuis l’entrée en vigueur en 2004 de la Moudawana. Il s’agit de l’introduction de nouvelles dispositions allégeant les procédures de divorce et surtout accordant plus de liberté aux femmes de demander le divorce. En 2005, 28 232 divorces avaient été enregistrés, tandis que 270 divorces hebdomadaires ont été prononcés en 2017, en raison des rectifications apportées au Code de la famille.

À lire :Le divorce par procuration désormais possible au Maroc

Selon les professionnels du secteur, la pandémie de Covid-19 est à l’origine de l’actuelle hausse des divorces. « Durant le confinement, les familles et les couples, en particulier, ont été soumis à une très grande pression due notamment à la promiscuité et à la baisse des revenus. Ce qui n’a pas manqué de créer des conflits qui ont malheureusement abouti à des séparations », explique Asmaa Mouden, avocate spécialisée en droit de la famille et présidente du Réseau « Chmel » créé en 2017 et regroupant trente centres d’écoute et de soutien aux femmes en situation difficile.

Sujets associés : Divorce

Aller plus loin

Divorcée, l’influenceuse Maya en quête de recette pour elle-même

Le mariage de la célèbre danseuse Maya n’a duré que le temps d’un feu de paille. Divorcée, l’influenceuse qui donne des conseils aux femmes pour dominer leurs maris est en quête...

Après avoir demandé le divorce de son milliardaire de mari, Laila Charani regrette

Divorcée depuis quelques mois, la top model marocaine Laila Charani exprime des regrets et compte renouer avec son ex-mari, l’homme d’affaires nigérian Ned Nwoko.

Qu’est ce qui explique l’augmentation des divorces au Maroc ?

Les cas de divorce se sont envolés ces deux dernières années au Maroc. Rien qu’en 2021, près de 27 000 divorces ont été enregistrés. Pour le ministre de la Justice, cela...

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Farah El Fassi-Omar Lotfi : le divorce ?

La relation entre la comédienne marocaine Farah El Fassi et l’acteur marocain Omar Lotfi a connu des hauts et des bas. Aujourd’hui, le couple serait au bord de l’éclatement. Le divorce s’annonce imminent.

Hiba Abouk répond à Achraf Hakimi

Hiba Abouk continue son offensive médiatique contre le joueur du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, suite à sa demande de divorce et après avoir réclamé 50% de la fortune gagnée par le Marocain depuis qu’ils sont en couple.

Hiba Abouk parle de sa nouvelle relation avec Achraf Hakimi

Après une pause dédiée à l’éducation de ses enfants, l’actrice Hiba Abouk refait surface dans le monde du spectacle. Elle a récemment partagé ses expériences et défis personnels, notamment sa séparation avec le footballeur du PSG, Achraf Hakimi.

Séparation de Tamer Hosny et Basma Boussel : Jalila nie toute implication

Dans le tumulte médiatique qui entoure la récente séparation entre la star égyptienne Tamer Hosny et son épouse Basma Boussel, la Marocaine Jalila se retrouve malgré elle au cœur des spéculations. Des rumeurs circulent, laissant entendre qu’une...

Hiba Abouk réagit à la polémique autour de son divorce avec Achraf Hakimi

Hiba Abouk a réagi à sa manière à la polémique liée à son divorce avec le joueur marocain et au fait que ce dernier ne possède rien à partager, tous ses biens étant au nom de sa mère.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Achraf Hakimi : au nom de la mère

Saida, la mère d’Achraf Hakimi est intervenue, malgré elle, dans la procédure de divorce de son fils avec Hiba Abouk. Le joueur marocain a mis tous ses biens au nom de sa mère, une surprise désagréable pour l’actrice espagnole d’origine tunisienne qui...

Voici combien Hiba Abouk réclame à Achraf Hakimi

Hiba Abouk réclame dix millions d’euros à Achraf Hakimi dans le cadre du divorce. L’actrice espagnole veut porter plainte pour fraude et mauvaise gestion des biens communs contre le joueur marocain qui aurait transféré des biens au nom de sa mère.