Recherche

Maroc : inquiétantes centrales thermiques

© Copyright : DR

24 août 2019 - 20h30 - Maroc

Le Maroc fait partie des 25 pays les plus pollueurs au monde. En cause, les 216 kilotonnes de dioxyde de carbone et de soufre qu’il émet chaque année.

Publié par Greenpeace Inde, le dimanche 18 août 2019, la cartographie mondiale de la pollution atmosphérique de l’organisation de défense de l’environnement révèle les dangers que représentent les centrales thermiques marocaines, indique HuffPost.

Selon la même source, trois centrales au Maroc sont concernées à savoir les deux à charbon de Jorf Lasfar et de Mohammedia qui émettent, selon ce Rapport, respectivement 113 kt/an et 73 kt/an de SO2, et la troisième, celle de Safi, qui émet 30kt/an. Ces zones indiquées représentent pour la même source des zones émettrices de dioxyde de soufre (SO2) parmi celles classées sur la liste des zones les plus polluantes du globe.

Vu le caractère dangereux du SO2, un gaz émis par la combustion du charbon et considéré comme étant l’une des principales causes de la pollution de l’air et de 7,4 millions de décès par an, Greenpeace propose d’interdire l’utilisation du charbon pour préserver la santé des populations.

La proximité de la centrale de Mohammedia est un danger permanent pour les populations environnantes. A cet effet, le Rapport propose le changement du modèle énergétique marocain. La solution immédiate se trouve dans le développement des énergies renouvelables, qui doit être ouvert aux investisseurs publics afin de permettre au Maroc de se doter d’un réseau énergétique propre et efficace.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact