Recherche

Maroc : travailler dans un centre d’appel est un facteur de stress extrême

© Copyright : DR

5 octobre 2019 - 15h00 - Economie - Par: G.A

Les centres d’appel, l’un des secteurs qui recrutent le plus au Maroc, causeraient le plus de stress aux salariés. C’est du moins ce qu’ont révélé les résultats d’une étude menée par le portail de recrutement, ’’Rekrute’’, auprès des salariés, anciens comme actuels, de ce secteur. Ce sondage a concerné 1.359 personnes dont 39% travaillent actuellement dans un centre d’appel.

Les résultats de l’étude affichent le stress en tête de la courbe. En effet, le rythme effréné de travail le provoque chez 72% des salariés.

Selon le quotidien Al Massae, en plus de ceux qui évoquent la question du stress, 37% dénoncent le rythme effréné du travail et ses conditions, 26% n’arrivent pas à réaliser les objectifs que leur fixe l’employeur et 9% souffrent du climat relationnel avec leurs collègues.

De même, pas moins de 35% des salariés estiment que leur rémunération est faible.

Ces résultats, rapportés par le quotidien, ont également révélé que les centres d’appel représentent un booster de carrière pour les jeunes diplômés.

Ainsi, 35% des salariés ont fait savoir que ce secteur serait riche en opportunités et 54% d’entre eux ont indiqué avoir réussi à décrocher un nouvel emploi en mettant à profit leur expérience passée dans un centre d’appel.

Mais, 46% des salariés ne sont pas de cet avis et pensent qu’en plus d’être une source de stress énorme, leur passage au sein d’un centre d’appel ne leur a pas ouvert d’autres portes.

Mots clés: Centres d’appel , Etude

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact