Recherche

Stress hydrique : le danger guette le Maroc

© Copyright : DR

10 août 2019 - 07h40 - Maroc

Le Maroc figure, tout comme la Tunisie et l’Algérie, sur la liste des pays ayant un niveau élevé de stress hydrique, indique un rapport de l’Institut mondial des Ressources (WRI).

Cette nouvelle situation est préoccupante pour le Maroc. Pour contrer cette pénurie récurrente d’eau, le site barlamane.com révèle l’existence d’un Plan national de l’Eau, destiné à assurer la sécurité hydrique du Maroc. Ce Plan, selon le même média, a pour objectif de répondre à cette situation préoccupante de stress hydrique. Parmi les actions qu’il préconise il y a le dessalement de l’eau de mer, le captage des eaux de pluie, la déminéralisation des eaux saumâtres et la réutilisation des eaux usées épurées.

Il y a quelques années, l’Institut mondial des Ressources avait déjà prédit une situation de stress hydrique pour le Maroc, à long terme, en 2015. Son alerte a été renforcée par le Rapport mondial de l’ONU sur la Mise en valeur des ressources en eau en 2019. Il est intitulé : « Ne laisser personne pour compte ». Il a été publié par l’UNESCO, pour l’ONU-eau.

Selon le même média, l’accès aux services élémentaires d’eau, au Maroc, en milieu urbain, a atteint 96%, contre seulement 65%, dans les zones rurales du pays. Et, les secteurs industriel, agricole et domestique avaient été identifiés comme les plus voraces en consommation d’eau.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact