Ceuta : de très nombreux Marocains ont obtenu l’asile politique

20 septembre 2021 - 09h40 - Ecrit par : A.P

Cinq mois après l’arrivée massive de migrants marocains à Ceuta, 1 200 d’entre eux ont déjà quitté la ville autonome pour rejoindre l’Espagne ou d’autres pays d’Europe, après avoir demandé et obtenu l’asile.

« La situation est beaucoup plus calme, c’est évident, mais les gens continuent d’arriver ici tous les jours. À la nage ou en essayant de sauter la clôture », expliquent des sources policières à Ok Diario. Depuis l’invasion de milliers de migrants à Ceuta, des mineurs pour la plupart, le contrôle aux frontières a été renforcé et des efforts sont menés pour le retour de ces migrants, et notamment des mineurs, au Maroc. Les autorités locales insistent sur la nécessité de rapatrier les quelque 700 mineurs qui résident encore dans la ville autonome.

Quant aux migrants majeurs, ils continuent d’errer dans les rues, guettant la moindre occasion pour quitter la ville. Mais une autre possibilité s’offre à eux : la demande d’asile en Espagne. Pour en bénéficier, les migrants doivent apporter la preuve que leur vie est menacée dans leur pays d’origine en raison de leur religion, de leur idéologie ou de leur orientation sexuelle.

À lire : Des centaines de Marocains demandent l’asile à Ceuta

« Le demandeur d’asile dans la ville autonome de Ceuta (ou dans un autre cas, Melilla), une fois sa demande déposée, a le droit de circuler librement en Espagne (avec obligation d’informer de ses changements de domicile) ». C’est la réponse de la Cour suprême à l’un des recours introduits par la Commission espagnole d’aide aux réfugiés (CEAR). La conséquence directe de cette décision a été que le bureau de traitement des demandes d’asile de Ceuta a été inondé de demandes après la crise migratoire de mai.

En tout, près de 1 200 migrants ont obtenu l’asile sur les 1 600 demandes enregistrées à Ceuta, ont indiqué des sources policières à Ok Diario, ajoutant que ces personnes sont désormais libres de quitter Ceuta pour aller en Espagne ou dans un autre pays d’Europe.

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Aux Pays-Bas, les demandeurs d’asile marocains dorment à la belle étoile

Les demandeurs d’asile marocains et d’autres nationalités comme la Tunisie et la Turquie se voient contraints de dormir devant l’entrée du centre surpeuplé d’accueil de réfugiés de...

Des Marocains demandent l’asile en Espagne

De nombreux Marocains arrivés en masse à Ceuta il y a deux semaines, provoquant une crise migratoire inédite, ne veulent pas rentrer au Maroc. Lundi, un groupe de ces jeunes,...

La situation des migrants marocains à Ceuta reste préoccupante

Plus de 10 000 migrants marocains sont arrivés à Ceuta les 17 et 18 mai dernier. Trois mois après, seulement 124 ont été rapatriés au Maroc et 260 transférés vers diverses régions...

Des migrants marocains manifestent à Sebta (vidéo)

Des migrants marocains de Ceuta n’en peuvent plus de continuer à rester dans la ville autonome alors que depuis plus d’un mois, ils ont déjà en leur possession le document...

Nous vous recommandons

Lions de l’Atlas : rumeurs sur la prochaine équipe

À quelques jours de la traditionnelle conférence de presse au cours de laquelle,Vahid Halilhodzic va dévoiler la liste des joueurs convoqués pour le prochain rassemblement des Lions de l’Atlas, des rumeurs circulent sur la possible reconduction du même...

Les Marocains délaissent l’Espagne pour le Portugal

De nombreux Marocains ont délaissé l’Espagne pour passer les vacances d’été au Portugal devenu ainsi leur destination préférée.

L’appel de Romain Saïss aux joueurs marocains

Les joueurs marocains sont déterminés et engagés à donner le meilleur d’eux-mêmes à cette coupe d’Afrique des nations CAN Cameroun 2022. En rejoignant le reste de la bande au Cameroun, Romain Saïss a appelé ses coéquipiers à donner le maximum pour rendre fier...

Fermeture de plusieurs restaurants dans le Nord du Maroc

Lors des opérations de contrôle, les autorités locales et les services municipaux d’hygiène ont procédé à la fermeture de plusieurs restaurants dans le Nord du Maroc.

Elections en France : des Marocains prêts à partir

Halima, une maman marocaine, affirme qu’elle quitterait la France au cas où Eric Zemmour ou Marine Le Pen seraient élus à la tête du pays. Les Français votent au premier tour de l’élection présidentielle ce dimanche 10 avril...

Une société espagnole réclame 407 millions d’euros au Maroc

La société immobilière espagnole, Marina d’Or, qui a construit les célèbres complexes touristiques et résidentiels dans les années 90, réclame 407 millions d’euros au Maroc dans le cadre d’un règlement de différends relatifs à des investissements dans le...

Une Rolls-Royce du roi Hassan II mise aux enchères

La voiture Rolls-Royce Camargue de 1977 ayant appartenu à feu Hassan II est mise aux enchères. Combien faut-il débourser pour acquérir ce bijou  ?

Les parkings d’Agadir deviennent gratuits

En cette fin d’année, Aziz Akhannouch, président du conseil communal de la ville d’Agadir, a pris une décision qui devrait plaire à ses administrés.

Maroc-Algérie : la guerre, inévitable ?

Les relations demeurent tendues entre le Maroc et l’Algérie. Partant de plusieurs postulats, un magazine britannique avance que « les deux parties semblent prêtes à entrer en conflit.

La Citroën AMI, fabriquée au Maroc, connaît un grand succès

Le succès de la Citroën AMI, une voiture sans permis électrique fabriquée dans l’usine du Groupe PSA installée à Kénitra, au Maroc, ne connaît pas de limites.